Le concept de responsabilité morale : l'exemple du sang contaminé

par Sandra Karoutchi

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre Livet.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œconcept of moral responsability. The case of tainted blood.


  • Résumé

    Définir, sans contradictions, un concept de responsabilité morale serait-il un projet utopique ? Pour édifier un concept de responsabilité morale, nous faisons l'hypothèse de la nécessité de quatre ou cinq perspectives morales, d'Aristote à Kant, Lévinas, Jonas et à l'utilitarisme, perspectives qui se tempèrent les unes les autres. L'Ethique des vertus d'Aristote précède un concept de responsabilité morale réellement édifié à partir de Kant. La responsabilité morale, autonomiste chez Kant, intersubjective avec le Visage chez Lévinas, s'ouvre aux conséquences de nos actes, grâce à Jonas et à un utilitarisme réhabilité par Parfit. Unifier les théories déontologiques stables et les théories conséquentialistes instables expose à des conflits. Le recours à Aristote est alors proposé afin d'éviter une indécidabilité morale. Cependant, Kant ne demeure-t-il pas la clé de voûte et le ciment essentiel du concept de responsabilité morale ? Ce concept, s'il est autorisé dans cette approche, donne des bases à la responsabilité morale mais ne la définit pas. L'application des théories morales au cas du sang contaminé nous aide à saisir les limites d'un projet de détermination conceptuelle. La responsabilité morale, en permanente construction, telle la tâche de Sisyphe, confère à l'homme qui la prend toute sa dignité.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (634 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pp. 502-565. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.