Vers une francophonie de l'altérité : Propositions didactiques et économiques pour les départements français des Amériques

par Luce Patrice Gabourg

Thèse de doctorat en Français Langues Etrangères

Sous la direction de Pierre Dumont.

Soutenue en 2007

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    Depuis que les Chefs d'Etats et de gouvernements ont pris conscience que la diversité linguistique et culturelle leur était nécessaire tout comme la biodiversité l'est pour la planète, ils manifestent une autre forme d’intérêt pour le plurilinguisme. Dès lors, la question de l’enseignement et de l’apprentissage du Français Langue Etrangère (FLE) dans ces départements ne pouvait, nous semble-t-il, faire l’économie de deux réalités au moins. Il s'agit d'abord de l'excentration des dits départements par rapport à l'hexagone et la cohabitation de cette langue avec la langue créole. Il existe là une situation particulière dans cet espace, à laquelle les apprenants issus d'Europe, de la Grande Caraïbe et de l'Amérique doivent nécessairement se référer s'ils souhaitent venir y étudier la langue. C'est la prise de conscience de cette situation qui nous a conduit à étudier les conditions dans lesquelles doit se trouver l'apprenant de FLE lorsque celui-ci décide de venir étudier la langue dans un de ces départements. Nous croyons que c'est la condition minimale de réalisation d'une francophonie avertie et fonctionnelle, c'est-à-dire une francophonie respectueuse des caractéristiques culturelles des lieux, dont la mise en œuvre propose en perspective des résultats rationnels. Il nous a semblé que la communication par les médias pouvait être un canal intéressant à exploiter étant donné la pluridisciplinarité qu'elle autorise, les fonctionnements cognitifs qu'elle met en œuvre et les occasions qu'elle offre d'apprendre l'altérité et la diversité.

  • Titre traduit

    Towards French speaking countries and others : didactic and economic proposais for the French Departments of Americas


  • Résumé

    Since the Heads of States and governments became aware that linguistics and cultural diversity were necessary for them just like the biodiversity is for this planet, they have expressed another form of interest for multilingualism. Consequently, the question of teaching and training of French as foreign language (FLE) in the French states should take into consideration a structure that will profit both realities. It is initially about the culture of the overseas states compared to that of continental France and the cohabitation of French and English with the Creole language. There is a particular situation that exists in this are a, to which students from European, the Greater Caribbean and America must refer to if they wish to come to study the language. It is the understanding ofthis situation which has led us to study the conditions under which a student learns from FLE when he decides to come to study the language in one ofthese places. We believe the student will under these minimal conditions be able to learn French as it is spoken in the area. The oral expression will reflect and be respectful of the local cultural characteristics of the places where implementation proposes the best prospects for the rational results. Any intentions or plans to develop the French language in this area must take into account this reality in order to create the best conditions of marketing of the FLE in these countries. It seemed to us that communication by the media could be an interesting channel to exploit, given the multidisciplinary system which it allows; to implement cognitive operations and give the opportunity to learn about others and their diversity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (860 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.835 - 847. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Schoelcher). Service commun de la documentation. Section Martinique.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.