Pouvoir, tradition, violence liée au genre : La violence en Algérie

par Kheira Abdallah

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Claude William.

Soutenue en 2007

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    La violence conjugale doit, désormais, être envisagée comme un phénomène socio-politique. Bordant l'Algérie, il apparaît que plusieurs facteurs doivent être pris en compte. En particulier, le politique, la tradition. Celle-ci étant largement alimentée par la religion. A l'intérieur de ce cadre, d'autres variables sont abordées. Celles relevant de l'économique et du social mais aussi du capital culturel. L'étude est aussi comparative, examinant la situation dans la plupart des pays arabes tout en ne négligeant pas la réalité de sociétés a priori très différentes comme celles d'Europe du Nord. Une enquête de terrain, en Algérie, nourrit l'analyse. Les formes de la violence conjugale ainsi que les méthodes de mariage encore très marquées par la tradition sont également étudiées. La modernité ne modifie pas fondamentalement la situation même si certaines des variables étudiées ont subi des évolutions incontestables. Cependant la violence de genre imputable pour partie à la place de la femme dans la société qui doit autant à la tradition qu'à la religion se manifeste toujours avec une grande ampleur.

  • Titre traduit

    Power, tradition and violence linked to the genres : The marital violence in Algeria


  • Résumé

    Marital violence must, from now on, be considered as a socio-policy phenomenon. As far as Algeria is concerned, it appears that several factors must be taken into account. In particular, policy, tradition. This one being largely fed by religion. Inside this framework, we go through other elements like Economy, Society and cultural backgrounds. Our study is also comparative, taking into account the situation in the majority of the Arab countries without neglecting the reality of societies so different from those of Northern Europe. Thanks to a field investigation in Algeria, we can give concrete examples. The forms of marital violence as well as the still very marked methods of traditional marriage are also studied. Modernity does not modify the situation basically even if some of the studied variables underwent undeniable evolutions. The violence linked to woman's position in society (coming from Tradition and Religion) is still very common.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (376 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.325-337.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université des Antilles (Schoelcher, Martinique). Service commun de la documentation. Section Martinique.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.