Les puritains et la fondation spirituelle des Etats-Unis d'Amérique

par Jacqueline Louison Quentin

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Lionel Davidas.


  • Résumé

    « Les Puritains et la fondation spirituelle des Etats-Unis d'Amérique» répond à cette question: l'œuvre des Puritains constitue-t-elle la seule fondation spirituelle des Etats-Unis d'Amérique? D'une part, cette étude met en évidence la question d'actualité soulevée par l'identité, découlant de la recherche des origines. D'autre part, elle permet de voir comment, d'une marginalisation spirituelle et idéologique, des hommes, les Puritains, sont passés à la postérité sous forme d'un mythe bien éloigné de la réalité historique mais tout de même récupéré pour des objectifs politiques précis dans les Etats-Unis actuels. La thèse se développe autour des trois axes suivants: tout d'abord la mise en lumière des origines du Puritanisme; car, à partir du ISe siècle, un vaste mouvement bouleversait le climat spirituel de l'Europe et devait aboutir à l'émigration de Puritains dans le Nouveau Monde. Le deuxième axe analyse la façon dont ces hommes mirent en place les composantes d'une organisation économique et politique régentée par la religion à travers la colonie anglaise symbole: la Nouvelle-Angleterre. Mais le Puritanisme ne pouvait s'opposer indéfiniment aux conflits internes et externes ainsi qu'aux vagues continues d'immigration. Le troisième axe traite donc du déclin de ce mouvement face à l'explosion spirituelle ayant précédé la Déclaration d'Indépendance, et du parti qu'en ont tiré des hommes politiques ayant adopté des idéologies non exclusivement chrétiennes. Une effervescence, influencée par la philosophie des Lumières, allait ainsi contribuer à la naissance du sentiment national et à la rédaction de la première constitution des Etats-Unis d'Amérique.

  • Titre traduit

    ˜The œpuritans and the spiritual foundation of the United States of America


  • Résumé

    "The Puritans and the Spiritual Foundation of the United States of America" answers this question: does the work of the Puritans constitute the only spiritual foundation of the United States of America? On the one hand, this study highlights the topical issue of identity, rising from the search of the origins. On the second hand, it makes it possible to see how, from a spiritual and ideological marginalisation, those men, the Puritans, passed from a myth quite far away from historical reality but recovered ail the same for precise political objectives in the current United States. The thesis develops around the three following axes: first of ail the setting in light of the origins of Puritanism. Starting from the 15th century, a vast movement had upset the spiritual climate in Europe and was to lead to the emigration of Puritans in the New World. The second axis analyzes the way these men put in place the components of an economic and political organization influenced by puritan ideology through the English colony symbol, New England. But Puritanism cou Id not indefinitely resist numerous internaI and external conflicts added to continuous waves of immigration. The third axis thus treats the decline of this movement vis-a-vis the spiritual explosion that preceded the signature of the Declaration of Independence; it analyzes the party that sorne politicians having adopted ideologies not exclusively Christian would draw from it. An effervescence, influenced by the philosophy of the Lights, was going thus to contribute to the birth of a national spirit and to the drafting of the fust constitution of the United States of America.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (563 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 478-507. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Schoelcher). Service commun de la documentation. Section Martinique.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 973.2 LOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.