Métabolisme énergétique et aptitude physique chez les porteurs du trait drépanocytaire aux Antilles : approche épidémiologique, biologique et cardiorespiratoire à l'exercice

par Laurent Marlin

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Olivier Hue.

Soutenue en 2007

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    L'étude de l'aptitude physique des porteurs du trait drépanocytaire 5(PTD) au cours de différents types d'épreuves (durée et intensité plus ou moins importante ) se traduit par des résultats controversés dans la littérature. Dans une première étude, nous avons identifié la présence de PTD au sein d'une population élite (équipe de France ) en sprint. Des pourcentages significativement supérieurs de titres gagnés et de records établis sont le fait de PTD masculins comparativement aux non porteurs (étude n°1). Ces résultats ont donc suggéré que ces individus sont capables de réaliser des performances similaires à celles des non porteurs, voire de meilleures performances dans des exercices brefs et explosifs au plus haut niveau en relation avec la présence d'HbS. Lavantage que représente une aptitude anaréobie exacerbée chez les PTD pourrait être la conséquence d'une aptitude aérobie moindre, liée à une altération de la capacité de transport de l'oxygène consécutive à la diminution de l'affinité de l'HbS pour l'oxygène. L'étude des réponses ventilatoires et lactiques au cours d'un exercice incrémental n'a pas révélé de différence entre les deux groupes et n'a donc pas permis de confirmer cette hypothèse (étude n°2). De même, au cours de la répétition de trois exercices incrémentaux, les réponses ventilatoires et lactiques n'ont pas montré de différence entre les deux groupes et témoignent d'une aptitude aérobie identique entre les PTD et les sujets contrôlés (etude n°3). Au regard de cette controverse, les données de nos études penchent en faveur d'une aptitude physique" au moins " similaire entre PTD et non porteurs quelle que soit la contribution du métabolisme aérobie.

  • Titre traduit

    Energetic metabolism and physical capabylity in sinckle cell trait carriers in french west indies : epidemiological, biological and cardiorespiratory approach during exercise


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The sudy of the physical ability of sickle cell trait carriers(SCTc) during different kind of exercise (more or less important duration and intensity) reports controversial results. In a first study, we have identified the presence of STCc in a sprint elite population (national French team). The percentages of titles and etablished records of male SCTc are able to performon as well as non-STCc, and eve to have best performances in explosive and brief exercises at the highest level in relation with HbS. The asset of a heightened anaerobic ability in SCTc could be the consequence of a reduced aerobic ability, related to an impaiment of oxygen tranport system consecutive to the decrease of HbS affinity to oxyge. The study of ventilatory and lactic responses during an incremental exercise test did not show any significant difference between groups and did not allow confirming this hypothesis (study n°2). Similary, during three repeated incremental exercise tests, the ventilatory and lactic responses were not significantly different between groups and witnessed to a similar aerobic ability between SCTc and control subjects (study n°3). Regarding the controversy, the data of our studies inclined towards "at least" a similar physical ability between SCTc and non-STCc whatever the contribution of the aerobic metabolism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1vol. (190 p. )
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 241 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TA0154
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.