Biodisponibilité de l'azote en cultures bananières sur nitisol : application à la gestion de la fertilisation azotée

par Line Thieuleux

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Harry Ozier-Lafontaine.

Soutenue en 2006

à Antilles-Guyane .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Study of the biodisponibility of nitrogen in banana crops on ferrisol : application to the management of nitrogen festilization


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La gestion actuelle de la fertilisation azotée dans les systèmes de culture bananiers intensifs aux Antilles-Françaises est basée sur une méthode qui laisse des incertitudes quant à l'ajustement des doses d'engrais aux besoins en azote de la culture, et ne prend pas en compte l'apport contitué par l'azote du sol et des trésidus de culture. Nous avons mis en place des expérimentations sur 2 cycles contrastés (1er et 4ème cycle),avec une approche méthodologique permettant une analyse précise des différents termes du bilan d'azote biodisponible. Les résultats majeurs de la thèse montrent que o Les quantités actuelles de fertilisants représentent plus du double des besoins de la culture bananière en premier cycle (200 kg N ha-1 an-1) et plus de 8 fois ceux du cycle suivants. O L'apport des résidus correspondt à 58 kg N ha-1 n'est pas négligeable par rapport aux besoins d'une bananeraie établie (50 kg N ha-1), ainsi 65% de l'azote issu de la décomposition des résidus sont utilisés par la culture en place pour satisfaire ses besoins. O Les pertes d'azote par lixiviation, de 150 kg N ha-1 an-1 en premier cycle sont non négligeables et en bananeraie établie, elles sont trois fois plus faibles. Ces travaux apportent donc des connaissances fondamentales sur le cycle de l'azote en bananeraie jusqu'alors peu connu et montrent, que bien que la lixiviation joue un rôle important dans le devenir de l'azotebiodisponible, les principaux déterminants du devenir de l'azote en bananeraie sont la dynamique d'absorption par la culture et la minéralisation des matières organiques humifiées et des résidus qui influencent le devenir et l'efficacité de l'engrais

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (80 p. )
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 122 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA0306
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.