Les règles de construction et d'ornementation architectonique des façades des immeubles parisiens de la seconde moitié du XIXè siècle

par Louis Mariani

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de François Loyer.

Soutenue en 2006

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Cette thèse, décrit, dans sa première partie, toute une série de projets de rénovation de Paris à partir du début du XIXe siècle. La seconde partie expose quelles ont été les causes du remodelage de Paris entrepris à partir du milieu du XIXe siècle : demande populaire, arrivées des gares, donner du travail, salubrité, spéculation, embellissements. La partie suivante étudie quels ont été les moyens juridiques mis en œuvre : loi sur les saillies de 1823, sur la limitation des hauteurs des constructions en 1859,�� jusqu’au règlement de 1902. La partie suivante traite de la jurisprudence et des autres moyens employés : circulaires aux voyers, clauses dans les contrats de vente, etc. . . La partie suivante est consacrée aux acteurs de cette rénovations : agents voyers, entrepreneurs, architectes et ingénieurs, ouvriers ornemanistes. La dernière partie fait la synthèse entre les principes de construction utilisés, la législation, les règles de composition et d’ornementation des édifices.

  • Titre traduit

    Building and architectonic ornementation rules dor the facades of Parisian buildings of the second part of the 19th century


  • Résumé

    The first part of this thesis describes a series of projects for the renovation of Paris from the beginning of the 19th century. In the second part, I explain the reasons for the remodelling of Paris that took place from the middle of the 19th century: popular demand, railway station arrivals, job creation, salubrity, speculation, embellishment. The next part studies the legal measures that were adopted: the Act on Overhangings of 1823, the Act on the Maximum Height Limit of Buildings in 1859,… up to the Regulations of 1902. The next part focuses on judicial precedents and other methods that were used: circular letters sent to voyers, terms and conditions of sales contracts, etc. The next part deals with the people behind the renovations: voyers, contractors, architects and engineers, ornamentists. The last part summarizes the building principles that were used, the legislation, the composition and ornamentation rules for buildings.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(548 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 504-542. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 729.11 MAR
  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 720 MAR

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MFiche 223/3693
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.