Décentralisation, gouvernance participative et dynamiques locales de développement : étude de cas en milieu rural au Bénin

par G. Bernard Hounmenou

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Denis Requier-Desjardins.

Soutenue en 2006

à Versailles-St Quentin en Yvelines .

  • Titre traduit

    Decentralization, participative governance and local development dynamics. A cas study based on Benin rural areas


  • Résumé

    La décentralisation est perçue en économie comme un outil permettant d'ajuster l'offre à la demande de biens collectifs. Dans les politiques publiques, sa mise en œuvre est souvent justifiée par des objectifs tels que la révélation des préférences locales, la promotion de la gouvernance participative et la proximité des acteurs dans la production de biens collectifs. Dans cette thèse, l'efficacité de la décentralisation est analysée par rapport à ces différents objectifs. Sur le plan théorique, la thèse s'appuie sur des travaux d'économie publique et d'économie institutionnelle complétés par la théorie de la gouvernance et l'économie de proximité. Au niveau empirique, les analyses de la thèse sont basées sur les dynamiques de production de biens collectifs en milieu rural au Bénin. Ces analyses montrent que la décentralisation constitue à la fois, un facteur de création de proximité et de révélation de préférences des acteurs locaux dans la production de biens collectifs. Dans un contexte de faible mobilité en milieu rural, la proximité des agents leur permet de coopérer et de révéler collectivement leurs préférences dans le cadre de cette production. A travers la participation des acteurs à la production collective, la décentralisation favorise l'émergence progressive de la gouvernance locale.


  • Résumé

    Economics considers decentralization as a tool towards the adjustment of supply to collective goods demand. In public policies, its implementation is often justified by goals such as local preference revelation, governance promotion, or the proximity of the actors that contribute to the production of the collective goods. In this dissertation, the efficiency of decentralization is analyzed with respect to these various objectives. Theoretically, it relies on public and institutional economics studies, completed by other studies in the fields of governance theory and proximity economics. Empirically, the analyses of the dissertation rely on the dynamics of collective goods production in rural areas of Benin. Those analyses show that decentralization constitutes both a factor of proximity creation and of revelation of the local actors’ preference, in the production of collective goods. In a context of low rural mobility, proximity enables the actors to cooperate and reveal their preference in the context of this production. Through the participation of the actors to collective production, decentralization triggers the progressive emergence of local governance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(379 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 289-298

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 330.966 HOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.