Hyères, la formation d'un paysage urbain : entre mer et terre, de 1748 à nos jours

par Odile Jacquemin

Thèse de doctorat en Histoire de l'architecture

Sous la direction de François Loyer.

Soutenue en 2006

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    De la ville au territoire, la thèse s’attache à faire d’un récit d’histoire du paysage l’entrée pour une petite histoire de l’art d’aménager le territoire. Au travers un cas d’école, Hyères et sa rade, vu sous l’angle des projets et du point de vue du site, la thèse est une contribution tant à l’histoire des villes qu’à la connaissance des paysages littoraux. Le travail interroge modalités et finalité de l’histoire, proposant de réunir histoire longue et histoire des temps présents pour offrir une vision dynamique du paysage et faire de l’histoire une science de l’action au service du projet territorial et de sa prospective. Le récit renouvelle le genre de la monographie locale, où les relations du local au global actualisent le sens du lieu dans un espace mondialisé. L’entre terre et mer est exploré dans sa capacité productive de lien et se propose comme modèle d’entre deux à extrapoler. A l’état des lieux, le diagnostic par le paysage substitue un état des liens. En tant qu’interface entre culture et nature, entre art et science, et dans sa capacité à relier époques, lieux et thématiques, le paysage devient langage pour parler du complexe, donner une vision globale du présent et rendre intelligible l’emboitement des différentes échelles d’espace et de temps. La narration et sa fragmentation sert la médiation. Tel un itinéraire dans l’histoire du territoire, le récit sert une pédagogie du paysage par le paysage et met en scène les figures emblématiques par lesquelles un bourg rural est devenu ville littorale, territorialisant les interrogations fondamentales et les principales transformations culturelles à prendre en compte dans les génies territoriaux à (ré) inventer.

  • Titre traduit

    Hyères, formation of a urban landscape, between land and sea, from 1748 until now


  • Résumé

    From the city to the territory, the thesis makes out of a narration of a story of a landscape, an entryfor a little story on the art to manage the territory. Through a study case, Hyères and its harbour, seen under the angle of the projects and the point of view of the site, the thesis is a contribution as much to the urban history than to the knowledge of the littoral landscapes. This work questions methods and finality of the history, proposing to join together a long history and a history of present times, to offer a dynamic vision of the landscape, and to make of history a science of the action at the service of the territorial project and its prospective. The narration renews the genre of the local monograph, where the local gives way to a mondialized space, defined by the relations of the local to the global. The between land and sea is explored in its capacity to produce links and sets itself as a model of between two to extrapolate. To the state of the sites, the diagnostic by the landscape substitutes a state of the links. As an interface between culture and nature, between art and science, and in its capacity to join times, places and thematic, the landscape becomes language to speak about the complex, give a global vision of the present and to make understandable the fitting of the different scales of space and time. The narration and its fragmentation serves mediation. The tale opens to a pedagogy of the landscape by the landscape putting in position the representative figures by which a rural burg turned into a littoral city, territorializing the fundamental interrogations and the principal cultural transformations, economic and social, that must take into consideration the territorial geniuses to (re)invent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (807 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 735-773 Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 711 JAC
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.