Le rôle des technologies de l'information et de la communication dans les conflits asymétriques

par Iole Michela de Angelis

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Hubert Gourdon.

Soutenue en 2006

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Cette thèse est une analyse des modifications stratégiques dues à la diffusion de plus en plus large des technologies de l’information et de la communication. Les observations ont mis en évidence trois types d’acteurs : les acteurs puissants, qui ont d’ores et déjà acquis une reconnaissance internationale et ont une influence mondiale. Les acteurs trublions, qui cherchent un statut international en remettant en cause les équilibres actuels, et les acteurs égocentriques, qui se focalisent sur leurs propres besoins, le plus souvent économiques. Lorsque les acteurs trublions, ne peuvent éviter l’affrontement avec les puissants, ils choissent naturellement le terrain du conflit asymétrique. Leur stratégie consiste à contourner les atouts des puissants en exploitant leurs faiblesses. Ils utilisent pour cela des formes de lutte non conventionnelles. Ils agissent par exemple selon des voies jugées criminelles en tentant de les faire admettre comme une nouvelle forme admissible de conflit armé. Les acteurs puissants ont des difficultés à aborder cette forme de lutte d’autant plus que l’effet psychologique de ces actions ainsi que le mesures susceptibles d’être prises à leur encontre est difficile à évaluer. C’est pour cette raison que l’on parle d’asymétrie négative. Les nouvelles technologies jouent un rôle déterminant dans les conflits asymétriques. Pour les acteurs puissants, elles sont une source d’asymétrie positive, car elles leur offrent les moyens d’une perception en temps réel de la situation opérationnelle, et sont largement utilisées dans tout le spectre des opérations militaires. C’est pourquoi, la recherche dans ce domaine est primordiale. Mais l’utilisation de ces technologies par les acteurs puissants et trublions reste très différente. Les trublions utilisent les technologies commerciales pour soutenir leurs actions et lutter contre la volonté des puissants. Cependant, et en dépit de leur indéniable qualité de multiplicateurs de force, les nouvelles technologies ne peuvent se substituer à la créativité et à la volonté humaine, qui restent les atouts principaux des conflits asymétriques.


  • Résumé

    Three main categories of international actors emerged from the international policy analysis carried out in this PhD : «Powerful» actors have already gained an international reconnaissance and can influence the world-wide politics. «Challenging» actors consist in states and non-states actors, which seek an international status or wish to damage the actual balance of power. «Egocentric» actors focus upon their needs and objectives. From a traditional warfare perspective, the challenging actors are aware that they cannot win against powerful actors, but since their objectives are not compatible, the conflict is unavoidable. In order to win, the challenging actors utilise asymmetric warfare. Their strategy consists in circumventing the opponent’s strengths and exploiting its weakness, using methods completely different from the opponent’s usual mode of operation. They blur boundaries between actions considered crimes and those viewed as warfare. This poses a moral dilemma to the majority of the powerful actors. At the same time, the psychological impact of such kind of attack might out-weight the physical damage inflicted. The experts define this situation as “negative asymmetry”. Information technology plays a major role in the asymmetric warfare. For the powerful actors, it allows real-time situation awareness and response in all dimensions of military operations. This is why information technologies are a source of “positive asymmetry”. At the same time the R&D activity is important. But the users become more dependent from the technology : any attack to the information infrastructure would deeply affect the strength of their forces. The challenging actors utilise commercial technology. They mainly use information technology to gather sustain and to act against the opponent’s will. Without fear and a perception of insecurity, their actions are completely useless. In conclusion, information technology is a force multiplier in the asymmetric conflicts. The gravity centre is and will be the human. In fact, the essence of asymmetric conflict resides into the will and the creativity of the human mind.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (571 p. )
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 534-571. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 327.16 ANG
  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 327.16 ANG
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 355.023 ANG

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1841-2006-1
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.