Etudes fonctionnelles des altérations vasculaires induites par les inhibiteurs de phosphodiestérases de type 4 chez le rat

par Sevil Céline Korkmaz

Thèse de doctorat en Pharmacie

Sous la direction de Jean-Louis Freslon.

Soutenue en 2006

à Tours .


  • Résumé

    Phosphodiesterase 4 inhibitors (PDE4i), which are drugs of major interest in the treatment of inflammatory diseases, induce paradoxically inflammatory vascular lesions in rat which may be related to excessive vasodilatation. To support this hypothesis, three functional approaches in pharmacology in vitro, ex vivo and in vivo were used, focused on mesenteric vascular bed properties. The mesenteric vasculature is particularly sensitive to the vasodilatory properties of PDE4i and a relaxation more important to PDE4i compared to PDE3i was highlighted on mesenteric artery in vitro. Ex vivo studies show that smooth muscular cells were altered 16h after treatment by PDE4i. In vivo studies show 4h after treatment an increase in mesenteric blood flow by vasodilatation. These data support the hypothesis that hemodynamic alterations could contribute to vascular lesions induced by supra-pharmacologic doses of PDE4i.

  • Titre traduit

    Functional studies of vascular lesions induced by phosphodiesterases 4 inhibitors in rat


  • Résumé

    Les inhibiteurs des phosphodiestérases 4 (iPDE4) présentent un intérêt thérapeutique dans des affections inflammatoires comme l’asthme. Des études toxicologiques chez le rat ont montré l’induction de lésions vasculaires inflammatoires du mésentère qui pourraient résulter d’une vasodilatation excessive. Les propriétés fonctionnelles du lit vasculaire mésentérique ont donc été étudiées in vitro, ex vivo et in vivo. Une sensibilité particulière de ce lit aux effets relaxants des iPDE4 et une relaxation plus importante aux iPDE4 comparée aux iPDE3 ont été mises en évidence in vitro. Les études ex vivo montrent une altération des cellules musculaires lisses 16h après le traitement par l’iPDE4. Les études in vivo montrent 4h après le traitement une augmentation des débits sanguins mésentériques par vasodilatation. Ces résultats confortent l’hypothèse selon laquelle des altérations hémodynamiques pourraient contribuer aux lésions vasculaires observées sous l’effet de doses élevées d’iPDE4.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (193 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 182-193

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPH-2006-TOUR-3805
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.