Faune aquatique souterraine du Roussillon et du Bassin de l'Aude : diversité, répartition et approche taxonomique

par Malvina Artheau

Thèse de doctorat en Ecologie des systèmes aquatiques

Sous la direction de Narcisse Giani.

Soutenue en 2006

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Les efforts de recherche récents sur la faune aquatique souterraine ont révélé sa grande diversité. Ils sont cependant restés pour la plupart très ciblés sur certains taxa, les caractéristiques biologiques de certaines espèces ou des habitats particuliers. Peu de travaux ont tenté d'établir une image de l'ensemble de la faune souterraine à l'échelle d'une région. Le présent travail porte sur 201 stations d'échantillonnage, réparties sur le Roussillon et le bassin de l'Aude suivant un protocole hiérarchique menant à la prospection de milieux karstiques saturés et insaturés, de milieux poreux hyporhéiques et phréatiques dans différents bassins. La grande majorité des groupes taxonomiques d'invertébrés présents dans le milieu ont été pris en considération, aussi bien pour l'inventaire de la faune (près de 200 espèces identifiées) que pour une étude de répartition portant sur l'ensemble des espèces stygobiontes (plus de 60) en relation avec l'hétérogénéité hydrogéologique de la région et avec les caractéristiques physico-chimiques du milieu. Enfin les Ostracodes font l'objet d'une étude plus approfondie tant au niveau taxonomique que des points de vue écologique et biogéographique. La région Roussillon abrite une faune aquatique souterraine riche et de forte valeur scientifique et patrimoniale. Près du quart des espèces stygobiontes récoltées sont endémiques de la région et 16 sont nouvelles pour la science. Les espèces souterraines du Roussillon appartiennent aux groupes des Crustacés, Oligochètes, Mollusques et Acariens. Leur répartition au sein des différents types d'habitats souterrains est le résultat conjugué de facteurs agissant à plusieurs échelles. Si les facteurs locaux ont une influence sur la répartition des taxa entre les milieux karstique et poreux, ce sont des facteurs historiques qui ont gouverné la répartition de certaines espèces telles que les Isopodes Microcharon. . .

  • Titre traduit

    Subterranean aquatic fauna of the roussillon region and the Aude river basin (Southern France) : diversity, distribution and a taxonomical approach


  • Résumé

    Recent researches have revealed the high diversity level of subterranean aquatic fauna. Nevertheless, we have very few examples of studies aiming at drawing the global picture of the subterranean fauna as a whole at the scale of the region, including all types of aquifers and all taxa. 201 sites have been sampled during this work all through the Roussillon region and the Aude River basin. Sampling has been done following a hierarchical protocol including sampling in saturated and unsaturated zones of karsts, hyporheic and phreatics biota in different river basins. Most taxonomic groups of invertebrates inhabiting subterranean waters were taken into account in the faunal checklist (about 200 species identified) as well as in the study of the repartition of stygobiont species related to hydrogeological heterogeneity and physico-chemical parameters. Finally, Ostracoda are given special interest in this work, from the taxonomical as well as ecological and biogeographical points of view. The studied region harbours a very rich stygobitic fauna of high patrimonial value. Almost a quarter of all stygobiont species collected are regional endemics and 16 are new to science. Subterranean species of the Roussillon belong to the following groups: Oligochaeta, Crustacea, Acari and Mollusca. Their distribution within the various subterranean habitats is a result of a series of factors at different scales. Local factors influence the distribution of taxa between porous and karstic aquifers while historical factors govern the distribution of peculiar species such as the Isopods Microcharon. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (281 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-162

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TOU30291
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.