Détermination des seuils de toxicité de divers insecticides (forme pure ou commerciale) sur cellules humaines en culture (A549, SH-SY5Y) : expression des gènes et protéines de stress (HSPs, GRPs,…)

par Dalila Skandrani

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Françoise Croute.

Soutenue en 2006

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Cytotoxicity thresholds of divers insecticides on human cultured cell lines (A549, SH-SY5Y) : Gène and protein expression (HSPs, GRPs,…)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail a eu pour but de déterminer les concentrations cytotoxiques de divers insecticides (molécule pure versus formulation commerciale) qui induisaient une inhibition de la prolifération de cellules d'origine pulmonaire (A549) ou neuronale (SH-SY5Y) et d'analyser les variations d'expression de gènes de stress par la technique des cDNA arrays et/ou des protéines (HSP, GRP) sur western blot. Il a été montré que les formulations pouvaient être jusqu'à 150 fois plus toxiques que les molécules pures. Dans les cellules A549, les insecticides ont induit une surexpression de la GRP78 et une sous-expression des HSPs. Le formetanate (pur ou commercial) a induit une surexpression des transcrits GADD153 et diverses GST et UDPGT. Le Dicarzol a induit une surexpression des transcrits SOD2 et TOP2A.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 175-194

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TOU30233
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.