Comportement et systématique : le cas des Cervidae (Ruminantia, Pecora)

par Henri Cap

Thèse de doctorat en Éthologie et évolution

Sous la direction de Stéphane Aulagnier.

Soutenue en 2006

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    La position phylogénétique des Cervidae dans l'infra-ordre des Pecora a longtemps fait l'objet de nombreuses controverses, dont la plus récente est la confrontation des données morphologiques aux données moléculaires. Dans le but d'élargir le débat, notre étude propose d'étudier le répertoire comportemental de douze espèces de Pecora dont neuf Cervidae, afin de préciser leurs relations de parentés. Les résultats de nos observations éthologiques ont ainsi permis d'identifier des « éthotypes hypothétiques ancestraux », qui montrent que les Cervidae forment un groupe monophylétique constitué par deux lignées : la sous-famille des Cervinae ou plésiométacarpaliens qui apparaît comme un groupe naturel et les Cervidae télémétacarpaliens, Hydropotinae et Capreolinae. Ces derniers présentent deux groupes, avec un clade qui correspond aux Odocoileini et aux Rangiferi, et un groupe paraphylétique, constitué par les Hydropotini, les Capreolini et les Alceini. Une origine eurasiatique pour l'ensemble des Cervidae a été avancé, ainsi que la perte secondaire des bois chez Hydropotes. D'autre part, les Moschidae apparaissent comme le groupe frère des Cervidae, et les Bovidae semblent plus apparentés aux Cervoidea que ne le sont les Giraffidae. Une analyse impliquant d'avantage de taxons serait nécessaire, non seulement pour affiner nos résultats et notre méthode d'utilisation des données éthologiques, mais aussi pour discuter des perspectives théoriques qu'engendre l'apport du comportement en systématique phylogénétique.

  • Titre traduit

    Behavior and systematics : the case of Cervidae (Ruminantia, Pecora)


  • Résumé

    The phylogenetic position of Cervidae in the Pecoran infraorder caused many controversies, of which the most recent is the confrontation of the morphological data to the molecular data. With an aim to enlarge the debate, our research proposes to study the behavioral repertory of twelve species of Pecora including nine Cervidae, in order to specify their interrelationships. The results of our ethologic observations thus allowed to identify "ancestral hypothetical éthotypes", which show that Cervidae form a monophyletic group made up by two lineages : plesiometacarpals Cervids or Cervinae which appear as a natural group and telemetacarpals Cervids, Hydropotinae and Capreolinae. The last one presents two groups, with a clade which corresponds to Odocoileini and Rangiferi, and a paraphyletic group, consisted by Hydropotini, Capreolini and Alceini. A eurasiatic origin for Cervidae was advanced, as well as Hydropotes is secondarily antlerless. On the other hand, Moschidae appear as the sister group of Cervidae, and Bovidae seem more related in Cervoidea than are to it Giraffidae. An analysis implying more taxa would be necessary, not only to refine our results and our method of using ethological data, but also to discuss of the theorical prospects generated by the behaviour content in phylogenetic systematics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (371 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 269-282

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TOU30189
  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TOU30189
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.