Histoire génétique et évolution des populations berbérophones nord-africaines

par Clotilde Coudray

Thèse de doctorat en Analyse fonctionnelle des génomes. Anthropologie

Sous la direction de Jean-Michel Dugoujon.

Soutenue en 2006

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Ce travail décrit la diversité génétique de communautés berbères nord-africaines actuelles selon trois polymorphismes : les allotypes des immunoglobulines (système Gm), certains microsatellites autosomaux et l’ADN mitochondrial. Des données originales sont présentées pour des populations du Maroc et d’Egypte. Notre étude s’appuie sur des données biologiques, archéologiques, historiques, géographiques et linguistiques dans le but de retracer les origines et l��histoire génétique des berbérophones. Pour l’ensemble des marqueurs, nos résultats montrent une proximité génétique entre les Berbères et les populations du sud-ouest de l’Europe mais une différenciation entre les groupes nord-africains et sub-sahariens. L’analyse de la population de Siouah (Egypte) révèle une nette distinction entre ces Berbérophones et les Berbères du Maghreb. Enfin, nous constatons qu’au nord-ouest de l’Afrique, il n’apparaît pas de différenciation génétique entre les Berbérophones et les Arabophones.

  • Titre traduit

    Genetic history and evolution of Berber-speaking populations from North Africa


  • Résumé

    This research describes the genetic diversity of current North-African Berber communities according to three polymorphisms: the immunoglobulin allotypes (Gm system), some autosomic microsatellites and the mitochondrial DNA. Original data are presented for populations from Morocco and Egypt. Our multi-field study is based on biological, archaeological, historical, geographical and linguistic data in order to retrace the origins and the genetic history of Berber-speakers. For all markers, our results show that the Berbers are genetically closed to European populations but that they are differentiated from sub-Saharan groups. By the analysis of Siwan Berbers (from Egypt), a clear distinction is revealed between them and Berbers from the Maghreb. Then, we note that in North-West Africa, there isn’t a genetic differentiation between Berber- and Arabic-speakers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (330 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 231-260

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Nord). UMR 7268 ADES. Laboratoire d'anthropologie bio-culturelle.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH-236 COU
  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TOU30185
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.