Lymphocytes T CD4+Foxp3+ régulateurs et auto-immunité du système nerveux central

par Cécile Cassan

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Roland Liblau.

Soutenue en 2006

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    CD4+Foxp3+ regulatory T lymphocytes and central nervous system autoimmunity


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le système immunitaire nous défend contre les pathogènes, tandis que plusieurs mécanismes, notamment le contrôle exercé par les lymphocytes T CD4+CD25+Foxp3+ régulateurs (Tregs), concourent au maintien de la tolérance immunitaire vis-à-vis des antigènes de l'organisme. Une rupture de tolérance aboutit au développement de maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP). Nous avons montré le rôle protecteur des Tregs contre le développement de l'encéphalomyélite auto-immune expérimentale (EAE), modèle animal de SEP. Puis nous avons étudié le rôle du thymus et des antigènes du soi dans la génération de Tregs spécifiques d'antigènes du système nerveux central, et leur spécificité dans le cadre de l'EAE. A l'avenir, une meilleure connaissance des Tregs permettra de concevoir de nouvelles stratégies pour le traitement de la SEP.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (268 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 137-173

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TOU30184
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.