Commutation de la réponse ONL quadratique dans les matériaux moléculaires

par Jean-François Lamère

Thèse de doctorat en Chimie moléculaire

Sous la direction de Pascal G. Lacroix.

Soutenue en 2006

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Switching of the quadraticNLO response in molecular materials


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Parmi les propriétés optiques non linéaires (ONL), le doublement de fréquence fait partie des plus étudiées. L’introduction de la commutation moléculaire pourrait élargir le domaine d’application des matériaux ONL. Notre travail de thèse a consisté à trouver de nouvelles possibilités de commutation ONL à l’aide de calculs DFT et ZINDO. Les commutations par processus chimique ont été étudiées dans le cas de la protonation de complexes de nickel, qui induit la rotation de l’hyperpolarisabilité et de l’oxydation partielle de tétrathiafulvalènes fonctionnalisés. Les commutations par processus physique ont été envisagées dans le cas de la transition de spin de complexes de fer(III), de l’effet de la température sur l’équilibre acide-base de dérivés stilbènes et enfin d’un changement conformationnel d’un complexe de chrome et d’un composé diorganoboré.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (252 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. à la fin des chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TOU30177
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.