Etude du contrôle génétique des maladies immunes : identification des loci Fort1 et Eae4a qui contrôlent les cellules T régulatrices Foxp3+ et la suceptibilité à l'encéphalomyélite autoimmune expérimentale

par Céline Colacios

Thèse de doctorat en Immuno-génétique

Sous la direction de Gilbert Fournié.

Soutenue en 2006

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Des analyses de liaison dans des rats F2 (LEWxBN) et une dissection à l’aide de lignées congéniques BN/LEW ont permis d’identifier sur le chromosome 9 (c9) le locus Aiid3 qui contrôle l’Aiid (Atps-induced immunological disorders) et la réponse IgE en particulier. Nous avons aussi montré que la susceptibilité du rat LEW à l’EAE est aussi contrôlée par le loci Eae4a de 1,4cM sur le c9 qui inclut totalement Aiid3 et que la résistance au développement de l’EAE est associée à une expansion des lymphocytes T Foxp3+ régulateurs. Nous avons découvert que la population des lymphocytes T Foxp3+ régulateurs est plus représentée chez les rats BN que chez les LEW et que cette différence est sous le contrôle d'une région de 0,4cM sur le c9 co-localisant avec Aiid3. Ce locus a été baptisé Fort1 (Foxp3 regulatory T cells locus 1). Les loci Aiid3 et Fort1 sont localisés dans un intervalle de 700kb dans lequel se trouve un gène candidat majeur Vav1 qui présente un polymorphisme BN/LEW.

  • Titre traduit

    Study of genetic control of immune diseases : identification of Fort1 and Eae4a loci that control the Foxp3 regulatory T cell development and the susceptibility of experimentale autoimmune encephalomyelitis


  • Résumé

    Linkage analyses in F2 (LEWxBN) rats followed by genetic dissection using BN/LEW reciprocal congenic lines identified on chromosome 9 (c9), the Aiid3 locus that plays a major role in the control of Aiid (Atps-induced immunological disorder) and particularly the IgE response. Then we identified the locus Eae4a that controls the susceptibility of LEW rats to EAE, in a 1. 4cM interval on c9 that fully includes the Aiid3 locus. We demonstrate in this model that the resistance to EAE was associated with an increased amount of Foxp3 regulatory T cells in peripheral lymph nodes. We show that Foxp3+ regulatory T cells are more abundant in BN than in LEW rats, and this difference between BN and LEW rats is controlled by a locus named Fort1 for Foxp3 regulatory T cells locus 1, on c9 that colocalize with Aiid3. Aiid3/Fort1 loci are localized in a interval of 700kb that contains a major candidate gene Vav1 in wich we identified a BN/LEW polymorphism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (138 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 118-138

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TOU30140
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.