Ligands ambiphiles phosphine-borane : synthèse et coordination

par Sébastien Bontemps

Thèse de doctorat en Chimie organométallique et de coordination

Sous la direction de Didier Bourissou et de Ghenwa Bouhadir.

Soutenue en 2006

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Dans le premier chapitre, une étude bibliographique présente les rôles joués par les acides de Lewis du groupe 13, principalement du bore, en chimie organométallique. Dans le second chapitre, la synthèse et l’étude de la structure adoptée par les ligands ambiphiles sont discutées. Dans le troisième chapitre, l’étude de la coordination de composés ambiphiles monophosphine-borane PB est réalisée vis-à-vis de complexes plan carré d8 ML4. Dans le quatrième chapitre, l’utilisation des composés diphosphine-borane PBP permet de mettre en évidence un troisième mode de coordination faisant apparaître une interaction M→B pour des complexes de rhodium, platine et palladium. Enfin, dans le cinquième chapitre la variation de la nature du précurseur métallique, ainsi que la modulation de l’acidité de Lewis du site accepteur conduisent à deux complexes d’or présentant une interaction originale Au-B par la coordination des composés mono-phosphine-borane PB.

  • Titre traduit

    Ambiphilic phosphane-borane ligands : synthesis and coordination


  • Résumé

    In the first chapter, a bibliographic study describes the differing behaviour of the Lewis acids of group 13 in particular boron, in organometallic chemistry. In the second chapter, the synthesis and study of the structures adopted by the ambiphilic ligands themselves are discussed. In the third chapter, the coordination of the monophosphane-borane ligands with square planar d8 ML4 complexes is described. In the fourth chapter, the use of the diphosphane-borane ligands allows the description of a third coordination mode, in which the borane moiety interacts directly with the metal. The characterisation of rhodium, platinum and palladium complexes shows a variation of the strength of the interaction depending on the metal. Finally, in the fifth chapter, the use of a gold precursor complex and monphosphine-borane ligands of increasing boron Lewis acidity allows the description of an original Au-B interaction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (125 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. à la fin des chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TOU30138
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.