Bases moléculaires de la variégation d'effet de position chez drosophila melanogaster

par Roxane Blattes

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Emmanuel Kas.

Soutenue en 2006

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Molecular basis of position effect variegation in drosophila melanogaster


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les séquences satellites III (SATIII) représentent la majeure partie de l’hétérochromatine du chromosome X de drosophile et jouent un rôle dans la variégation d’effet de position du gène white dans l’inversion white-mottled. Leurs caractéristiques structurales dues à leur richesse en dA•dT sont ciblées par des ligands synthétiques du petit sillon de l’ADN, outils qui ont permis de caractériser la fonction des SATIII dans l’assemblage de l’hétérochromatine. Nous avons mis en évidence un rôle de D1, qui reconnaît spécifiquement les SATIII, mais aussi de la topoïsomérase II, dans l’initiation de l’assemblage de l’hétérochromatine. Nos résultats suggèrent que les SATIII pourraient constituer un réservoir de protéines servant à la régulation de la transcription du locus des gènes ribosomiques (rDNA) adjacent aux SATIII. Enfin, nous avons pu identifier un élément frontière qui contrôle le cloisonnement de l’hétérochromatine et jouerait un rôle dans la régulation de l’expression du rDNA.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (327-21 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 295-326

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TOU30115
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.