Perturbation de la dynamique de l’hétérochromatine par des ligands synthétiques du petit sillon de l’ADN

par Guillaume Susbielle

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire

Sous la direction de Emmanuel Kas.

Soutenue en 2006

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Perturbation of heterochromatin assembly by synthetic DNA minor groove ligands


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les séquences satellites III (SATIII) présentes dans les régions péricentriques du chromosome X sont les seules séquences satellites alphoïdes chez la drosophile, similaires à celles retrouvées autour du centromère chez les mammifères. Leurs caractéristiques structurales liées à leur composition nucléotidique A•T riche en font des cibles pour différentes classes de molécules artificielles. Nous proposons d’utiliser le modèle des SATIII de la drosophile pour améliorer notre compréhension du code des histones, de la fonction des régions péricentriques ainsi que pour l’évaluation du potentiel pharmacologique des diamidines. Nos travaux à l’aide de ligands du petit sillon nous ont permis de mettre en évidence un rôle de la topoïsomérase II, une cible thérapeutique majeure, dans l’assemblage de l’hétérochromatine et dans le mode d’action antiprolifératif des diamidines.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (97 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p 74-97

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TOU30109
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.