Étude de l'émergence fonctionnelle au sein d'un réseau de neuro-agents coopératifs

par Jean-Pierre Mano

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Pierre Glize.

Soutenue en 2006

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Study of fonctionnal emergence in a network of cooperative neuro-agents


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les systèmes autopoïétiques résultent de processus auto-organisés, de programmes développementaux et de l'effet de leur activité dans l'environnement. Les approches connexionnistes conventionnelles négligent nombre des ces interactions contrairement aux systèmes multi-agents adaptatifs qui, ouverts et autonomes, peuvent s'adapter à un environnement dynamique. Nous avons hybridé la granularité fonctionnelle des neurones artificiels avec les potentialités ontogéniques des systèmes multi-agents auto-organisateurs. Le neuro-agent utilise la coopération comme critère local d'ajustement de sa fonction nominale de traitement de l'information, des comportements de prolifération, de la connectivité et du niveau d'activité. L'apprentissage connexionniste ou régulation synaptique se distingue alors de l'adaptation du système ou ontogenèse affectant la structure du réseau. L'originalité de ce travail permet de reproduire des fonctions cognitives, sans supervision ni modèle sémantico-symbolique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (296 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 258-278, 293-296

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TOU30067
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.