Représentations visuelles précoces dans la catégorisation rapide de scènes naturelles chez l'homme et le singe

par Marc J-M Macé

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Michèle Fabre-Thorpe.

Soutenue en 2006

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Early visual representations in rapid visual categorization of natural scenes in humans and monkeys


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur le traitement visuel des scènes naturelles par les hommes et les singes et plus particulièrement sur la construction des représentations visuelles précoces utilisées pour catégoriser rapidement les objets. Nous montrons dans le premier chapitre que les informations magnocellulaires sont probablement très impliquées dans la construction des représentations rudimentaires de la scène visuelle. Dans le deuxième chapitre, nous nous intéressons à la chronométrie des traitements visuels, à travers l'étude de tâches conçues pour diminuer le temps de réaction des sujets et d'une tâche de masquage permettant d'analyser la dynamique fine des traitements. Dans le troisième chapitre, nous essayons de caractériser plus précisément la nature des représentations visuelles précoces, en étudiant les facteurs qui agissent sur la vitesse d'accès aux différents niveaux de catégorie comme la diagnosticité des indices visuels et l'expertise des sujets dans une tâche donnée.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (238 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 229-238

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TOU30044
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.