Identification et caractérisation de nouvelles cibles de la gastrine dans le cancer du pancréas

par Céline Cayrol

Thèse de doctorat en Physiopathologie cellulaire, moléculaire, et intégrée

Sous la direction de Catherine Seva.

Soutenue en 2006

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Identification of α v- and β-1 integrins as new gastrin targets in pancreatic cancer


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La gastrine est une hormone digestive connue pour stimuler la sécrétion acide gastrique. Elle est maintenant reconnue comme un facteur de croissance pour les tissus gastrointestinaux et pancréatiques. La gastrine stimule la prolifération, migration et invasion cellulaires par l'intermédiaire d'un récepteur à sept domaines transmembranaires couplé aux protéines G, le récepteur CCK2 (RCCK-2). La gastrine et son récepteur sont surexprimés chez certains patients atteints de cancers pancréatiques. De plus, des souris surexprimant le RCCK-2 au niveau des acini pancréatiques (ElasCCK2) développent des lésions prénéoplasiques conduisant à l'apparition de tumeur pancréatique. Dans la littérature, aucune cible de la gastrine dans le cancer du pancréas a été répertoriée à ce jour. Notre objectif était d'identifier de nouveaux gènes régulés par la gastrine et d'étudier leur implication dans la cancérogénèse pancréatique. En utilisant une puce à ADN, nous avons identifié deux nouveaux gènes induits par la gastrine codant pour les intégrines alpha-V (aV) et beta-1 (b1), principaux récepteurs de l'adhésion focale, dans la lignée tumorale pancréatique humaine Panc-1 exprimant le RCCK-2. La quantification du taux d'ARNm codant pour les intégrines aV et b1 par PCR en temps réel a permis de valider les résulats de puces à ADN. De plus, les voies médiées par Src et PI3K sont impliquées dans la régulation de l'expression de l'ARNm de ces deux intégrines par la gastrine. Par western-blot, nous avons montré que la gastrine augmentait leur expression dans les cellules Panc-1. De plus, la caractérisation immunohistochimique a révélé in vivo une expression abondante de ces intégrines au niveau des coupes de pancréas provenant de souris ElasCCK2 comparé aux coupes de pancréas de souris contrôles B6. L'augmentation du marquage de l'intégrine b1 au niveau des coupes de souris ElasCCK-2 a été réversée par un antagoniste du RCCK-2 (CR2945), montrant que la régulation de l'expression de l'intégrine b1 est médiée in vivo par le RCCK-2. Des tests d'adhésion cellulaire en présence des anticorps bloquants anti-b1 et anti-aV ont montré que l'adhésion des cellules Panc-1 stimulée par la gastrine était essentiellement médiée par ces deux intégrines. J'ai aussi démontré que la gastrine était capable non seulement d'induire précocemment la phosphorylation de l'intégrine b1 et de recruter la paxilline, une protéine de l'adhésion focale, à l'intégrine b1, favorisant ainsi la formation d'un complexe pro-adhésif. L'inhibition de la phosphorylation de l'intégrine b1 par le PP2, un inhibiteur spécifique des kinases de la famille de Src, ainsi que l'activation précoce de Src par la gastrine dans les cellules Panc-1 suggèrent que cette kinase est impliquée dans la phosphorylation de l'intégrine b1 stimulée par la gastrine. L'ensemble de ces travaux nous a permis d'identifier deux nouvelles cibles de la gastrine dans des cellules cancéreuses pancréatiques humaines et chez les souris ElasCCK2 : les intégrines aV et b1. Nous montrons que le RCCK-2 est capable de moduler l'adhésion cellulaire à travers ces deux intégrines

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (93 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 65-93

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006TOU30028
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.