Processus impliqués dans l’organisation du discours et la gestion des connecteurs en production orale chez les cérébrolésés droits coréens : étude neuropsycholinguistique

par Kyoungsun Baïk

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Luc Nespoulous.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette recherche explore les caractéristiques de la performance discursive par des sujets cérébrolésés droits (désormais CLD) coréens en production orale (discours narratif et conversationnel), du point de vue, notamment, des variabilités qu’elle présente. Pour ce faire, nous avons réalisé une étude comparative (CLD, sujets normaux et sujets contrôles) à travers, d’une part, l’analyse de l’organisation discursive, et d’autre part l’analyse de l’emploi des connecteurs dans le discours. Des travaux antérieurs ont montré que les CLD présentent des difficultés dans l’organisation du discours, en particulier au niveau macrostructurel. Aussi, il est admis que les CLD ne présentent pas de déficit notable au niveau de la microstructure du discours qui s’organise selon les relations entre énoncés contigus. La passation de deux tâches de production de discours narratif et une tâche de production de discours conversationnel ont permis de collecter les données linguistiques auprès de 8 sujets CLD, un groupe de sujets contrôles appariés et un groupe de sujets normaux « tout venant ». Le discours narratif a été examiné selon les principes de l’analyse propositionnelle, et le discours conversationnel d’après les modèles et outils d’analyses issus de la théorie des actes de langage en pragmatique cognitive. Nos résultats confirment en effet que les capacités cognitives des CLD sont déficitaires et se révèlent en surface au niveau de la macrostructure du discours. En ce qui concerne les processus impliqués pour la gestion des connecteurs, nous avons pu observer des variabilités significatives : les CLD ont présenté plus d’aisance dans la gestion des particules finales que les sujets normaux et contrôles. Fondée sur la nature des différents connecteurs présents dans le fil du discours, cette dissociation que nous avons pu mettre au jour laisse émerger l’hypothèse d’une dissociation entre les processus d’encodage de ses éléments lors de la planification discursive. Ainsi, ces types de connecteurs, formulant les relations synthétiques entre propositions dans le discours et pour lesquelles l’hémisphère droit est en particulier responsable, sont gérés au niveau de la macrostructure. Pour résumer, notre recherche permet de mieux définir et appréhender, chez les CLD, les difficultés d’organisation du discours ainsi que les variabilités concernant la gestion des connecteurs : celles-ci reflètent un déficit sous-jacent impliquant les processus d’inférence essentiels à la structuration du discours, autrement dit les processus permettent de synthétiser une nouvelle information par rapport à une ancienne.

  • Titre traduit

    Discourse organization and processing of connectives in the discourse of right-brain-damaged Korean patients : a neuropsycholinguistic study


  • Résumé

    The aim of our study is to investigate discourse characteristics and variability in the production of the discourse made by the Korean right-brain-damaged (RBD) patients. We analyzed the organization of discourse and the processing of connectives in the discourse of RBDs in comparison with those of the normal and control subjects. It has been suggested that the RBDs manifest the difficulties in organizing a discourse particularly at the level of the macrostructure of discourse. In addition, it has been admitted that the RBDs don’t have any remarkable deficit at the level of the microstructure that is organized by the relation of adjoining utterances. Our subjects were introduced to three types of task: two tasks of the production of narrative discourse, one task of conversational discourse. We analyzed the narrative discourse by the method of propositional analyses, and the conversational discourse by means of the analyses of speech acts in cognitive pragmatics. Our results confirm that the cognitive ability of RBDs is deficient at the level of the macrostructure of discourse. Concerning the processing of pragmatic connectives, we were able to observe that the RBDs presented more facility in using the usages of particles than the normal and control subjects did. On the dissociation in the processing of connectives found in our study, we can establish a hypothesis as follows: the connectives representing the synthetic relations of discourse are macro-structural, for which the right hemisphere is specifically responsible. Accordingly, it is possible to specify the processing of discourse organization at the step of planning in the psycholinguistic model of language production. The results of our study will support that the right hemisphere has its own specific cognitive function of language. It is also suggested that RBDs’ difficulties at the level of discourse organization and variability in the processing of connectives are due to their difficulty in inferring the fact from the synthesis of the new information with the old one.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (267 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 220-226

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.