Décentralisation et développement local : le cas de la vallée du fleuve Sénégal

par Amadou Hamath Dia

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Yves Nevers et de Issiaka-Prosper Lalèyê.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette thèse analyse le processus de mise en oeuvre de la décentralisation dans trois collectivités territoriales de la vallée du fleuve Sénégal (Kanel, Ndiayenne-Pendao, Ross-Béthio). La communauté rurale, dont la création remonte à 1972, s'impose progressivement comme le dépositaire d'une double légitimité politique et d'action. L'amorce d'un "ordre local" autour des élus montre qu'en lieu et place de son "étrangeté coutumière", ce niveau de collectivité devient un cadre pertinent d'organisation et d'impulsion du dialogue territorial. Ainsi, émergent des scènes locales autonomes, animées par l'élite paysanne agricole. De ce fait, la filière politico-traditionelle, contrôlant jadis l'espace local ne disparaît pas mais s'ajuste. Du fait toutefois de ressources d'action limitées, la communauté rurale apparaît non comme l'acteur du développement, mais plutôt comme l'institution élue qui joue le rôle de coordination et d'animation des actions de développement portées sur son territoire.

  • Titre traduit

    Decentralization and local development : the case of Senegalese river valley


  • Résumé

    Thise thesis analyses the process of implementation of decentralization in three territorial authorities of the river Senegal (Kanel, Ndiayenne-Pendao, Ross-Béthio). The rural community, whose creation goes back to 1972, gradually stands out as the agent of a double political legitimacy and action. The beginning of a "local order" around the elected officials shows that on behalf of its "usual strangeness", this level of community becomes a relevant framework of organization and impulsion of the territorial dialogue. Thus, animated by the agricultural country elite, autonomous local scene emerge. So the politico-traditional channels, formerly controlling local space, do not disappear but are adjusted. However, on account of limited resources of action, the rural community seems not the actor of the development, but rather as the elected institution which plays the part of cooridnation and animation of the actions of development related to its territory.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (572 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 558-572

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.