Contribution à l'étude de l'influence de variables contextuelles sur les apprentissages des élèves au cycle des approfondissements : approche longitudinale des effets liés au style pédagogique des enseignants du cycle et à l'organisation pédagogique retenue sur l'évolution des performances des élèves aux évaluations nationales diagnostiques

par Daniel Subervielle

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jacques Fijalkow et de Michel Brossard.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La réussite scolaire des élèves tient autant à certains éléments de leur environnement scolaire qu'à des paramètres personnels. Le caractère déterminant des contextes d'enseignement et d'apprentissage est aujourd'hui largement reconnu. C'est à l'effet des pratiques professionnelles des enseignants et des organisations pédagogiques qu'ils conçoivent que cette recherche est consacrée. Dans le cadre d'une approche théorique socio-constructiviste des apprentissages, sont analysés les effets de ces variables contextuelles sur l'évolution des acquisitions scolaires, en français et en mathématiques, d'élèves auprès desquels elles ont été mesurées au début et à la fin du cycle des approfondissements. Il s'agit d'apprécier l'effet du contexte d'apprentissage, l'effet maître et l'effet école, sur la progression de ces acquisitions. Par rapport aux maîtres transmissifs, les constructivistes assurent une meilleure équité entre élèves en faisant davantage progresser les plus fragiles, et c'est au sein des classes cycle que s'opèrent les progrès les plus significatifs. Sont également renforcées l'estime de soi, l'autonomie et la flexibilité mentale.

  • Titre traduit

    Contribution to the study of the influence of contextual variables on pupils learning's during the third cycle of basic education : longitudinal approach of the effects about the professional practices of the teachers and the educational organization they conceive on the evolution of pupils performances at the diagnostic national evaluations


  • Résumé

    The school success's conditions of pupils like so much to some of the factors of their school environment than as personal parameters. The determining character of the teaching and learning contexts is widely recognized today. It is in the effect of the professional practices of the teachers and the educational organizations they conceive that this research is dedicated. In the current of a socio-constructivist learning conception, the effects of these contextual variables are analyzed by the evolution of the school acquisitions, in French language and in mathematics, of pupils during their third cycle of basic education. It is so a question of appreciating the effect of the context of learning (the teacher effect and the school effect) on the progress of these acquisitions. Compared with the transmissifs teachers practice, the constructivists ones contribute to a better equity between pupils by making more progress the more fragile of them, and it is in the multigrade classes that takes place the most significant progress. Their self-esteem, their autonomy and thier mental flexibility are also strengthhened.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (291 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 260-268. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.