Étude de l'évolution du jeu lors d'une prise en charge éducative en autisme : progrès et enjeux

par Carine Mantoulan

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Bernadette Rogé.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    Play evolution in the educational support of a young childern with autism


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les professionnels de l’autisme cherchent à réduire le caractère envahissant du trouble autistique par la mise en place de prises en charge précoces et individualisées. La majorité des enfants atteints d’autisme présente des déficits dans les formes les plus simples de jeu fonctionnel ou conventionnel. Un travail spécifique sur le jeu est intégré dans les programmes d’intervention car le jeu est un médiateur dans le développement des émotions sociales, de la communication et de la cognition. Une première étude longitudinale a été mise en place avec 14 enfants bénéficiant durant deux ans d’une intervention éducative précoce et individualisée. Une seconde étude comparative (groupe expérimental GE : 16 enfants, groupe contrôle GC : 11 enfants) a été effectuée sur une période d’un an afin de mesurer l’efficacité de la prise en charge. Les évaluations ont porté à la fois sur les aspects globaux du développement (Griffiths, Vineland) ainsi que sur les capacités de jeu (Symbolic Play Test, Echelle du Jeu Symbolique). La méthode des protocoles à cas unique est utilisée pour faire des évaluations mensuelles durant les deux années d’intervention. Les résultats de cette étude indiquent des progrès significatifs dans certaines compétences chez le GE au bout des deux années d’intervention. De plus, l’augmentation du jeu fonctionnel et du jeu symbolique ainsi que la diminution du jeu sensori-moteur et des comportements négatifs annexes au jeu sont plus marqués chez le GE. La méthode des protocoles à cas unique permet de confirmer les progrès des enfants du GE. Une analyse de régression effectuée sur ces résultats met en avant certaines évolutions significatives en fonction de profils développementaux ou de profils individuels. Des différences dans l’évolution des capacités de jeu sont ressorties en fonction du niveau de développement de performance mais aussi, en fonction de la mise en place de certains facteurs (pragmatique, prise d’initiative, investissement de la famille. . ) lors du développement de l’enfant avec autisme. Ces facteurs sont susceptibles de modifier l’évolution à long terme des compétences ludiques et donc d’autres compétences telles que l’accès à la fonction symbolique, à la théorie de l’esprit. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (239 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 210-223

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.