Le mythe de Venise dans l’historiographie française au dix-neuvième siècle : de l’Histoire de la République de Venise de Pierre Daru (1819) à Venise une république patricienne de Charles Diehl (1915)

par Pascal Barraillé

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bernard Doumerc.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Le mythe de Venise a été fondé par les historiens vénitiens et repose sur la mixité des trois grands gouvernements : l’aristocratie, la monarchie et la démocratie. Lorsque la république de Venise meurt en 1797, le mythe perdure en France au dix-neuvième siècle, alors que des bouleversements institutionnels s’y font sentir. Durant cette période riche en événements politiques, l’historiographie française offre une large place aux écrits historiques consacrés à Venise. Le mythe politique de Venise inspire les auteurs. Deux périodes sont à prendre en considération. Avant 1848, le mythe de Venise est sévèrement contesté par les auteurs libéraux hostiles à l’aristocratie. Après cette date, le mythe est réhabilité autant par les partisans de l’aristocratie que par les républicains français qui utilisent l’exemple historique vénitien pour justifier ou s’opposer aux gouvernements. Désormais le mythe de Venise est un mythe polymorphe et s’adapte à la vision de chacun.

  • Titre traduit

    The myth of Venice in the french historiography during the nineteenth century. From the story of the venetian republic write by Pierre Daru (1819) to Venice a patrician republic write by Charles Diehl (1915)


  • Résumé

    The myth of Venice was established by venitian historians and rest on the mixed nature of three governments : aristocracy, monarchy and democracy. When the republic of Venice dies in 1797, the myth continues in France during the nineteenth century, while institutional upheavals are coming. During this period rich in political events, the french historiography offers a large space to the written works which were consacrated to Venice. The political myth of Venice inspires authors. Two periods must be taken with consideration. Before 1848, the myth of Venice is severaly contested by liberal authors who were hostile to the aristocracy. After this date, the myth is rehabilitated by authors who were in favours of the aristocracy theory and also by french republicans who use the venitian historical example to justify or to oppose the governments. From then on, the myth of Venice is a polymorphous myth and adapts to the vision of each.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (394, 189 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 380-394

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.