Anthropologie de l'allaitement maternel en France et au Brésil

par Gilza Sandre-Pereira

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et historique de l'Europe

Sous la direction de Agnès Fine.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    Anthropology of breast-feeding in France and Brazil


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette étude porte sur les discours et les pratiques relatives au « choix » des mères entre allaitement maternel et alimentation au biberon en France et au Brésil. Les taux d’allaitement étant beaucoup plus importants au Brésil qu’en France, l’étude cherche à en comprendre les raisons. Elle interroge la notion même de « choix » personnel et la place de la réflexivité de l’acteur devant l’ensemble des enjeux concernés par cette pratique. La manière dont les femmes vivent leur allaitement est influencée par des enjeux personnels, comme la sexualité du couple face à la confluence des deux fonctions – nourricière et érotique – des seins et l’histoire de vie de chaque femme, mais aussi par un ensemble contextuel qui conjugue l’histoire de l’allaitement maternel, les intérêts économiques, les discours et pratiques dans le milieu médical, ainsi que la participation effective des femmes dans le débat sur la maternité et l’allaitement. Son ainsi mises en évidence les logiques politiques et culturelles propres à chacun des deux pays qui génèrent un « choix » culturellement et socialement déterminé.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (352 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 329-346

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.