Constructions temporelles réduites en français moderne

par Tiberiu Marcu

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Andrée Borillo et de Mariana Tuţescu.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    Reduced temporal constructions in modern French


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La présente thèse propose l’analyse d’une catégorie de structures que nous appelons « constructions temporelles réduites » qui, dans certaines conditions syntaxiques et sémantiques, participent à l’ordonnancement temporel du discours. Les principales caractéristiques de ces structures sont : le caractère de dépendance, le manque de verbe à un temps conjugué, la prédication seconde, la possibilité d’être paraphrasées par une subordonnée temporelle « complète », le fait qu’elles réfèrent à une étape dans un déroulement temporel. Le détachement avant la proposition régissante (très souvent en tête de phrase) est aussi une propriété définitoire pour la délimitation de la classe. Les constructions envisagées sont divisées en deux classes : 1. Constructions à base de préposition plus syntagme nominal ; 2. Constructions détachées à base de participe passé, de nom, d’adjectif, d’adverbiaux de localisation spatiale, de participe présent ou de gérondif.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (310 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 291-310

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.