Aspects de la phonologie du schwa dans le français contemporain : optimalité, visibilité prosodique, gradience

par Julien Eychenne

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jacques Durand.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Ce travail explore les propriétés du schwa dans le français contemporain. Les données exploitées proviennent de quatre enquêtes du projet « Phonologie du français contemporain (PFC) : usages, variétés, et structure » (Languedoc, Pays basque, Vendée et Alberta, dans l’Ouest canadien). Les analyses sont développées dans le cadre de la théorie de l’optimalité. Une nouvelle approche morique de la loi de position est proposée qui repose sur la complexité pédique et non sur l’isochronie syllabique. Ce travail rationnalise les représentations dites turbides en développant une hypothèse de lisibilité phonétique portant sur l’interface phonologie/phonétique. Les relations turbides sont interprétées comme la projection (ancrée dans la production), qui demande à ce que tout trait soit prononcé, et le licenciement (ancré dans la perception), qui demande à ce que tout trait soit perçu. Cette hypothèse permet de traiter certains phénomènes d’opacité de contre-blocage et les phénomènes gradients. Nous proposons enfin un modèle gradient d’effacement et d’épenthèse du schwa. Un nouveau traitement OT de la liaison et du « h aspiré » sont proposés.

  • Titre traduit

    Aspects of the phonology of schwa in contemporary French : optimality, prosodic visibility, gradiency


  • Résumé

    This dissertation deals with aspects of the phonology of French schwa. The data has been gathered in Languedoc, Pays basque, Vendée and Alberta, and follows the methodology of the « Phonologie du français contemporain (PFC) : usages, variétés, et structure » project. Discussion is couched in Optimality Theory. The key proposal is that so-called « turbid » representations should be understood as conditions imposed on phonological structures by the phonetics. Consequences of this hypothesis are explored regarding the behaviour of schwa in Midi French. Another central proposal of this work is that schwa deletion/epenthesis should be treated as a gradient phenomenon. Last but not least, a new OT analysis of liaison and « h aspiré » is proposed, which departs from Tranel’s account.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (399 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 364-385

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.