Question du regard dans l'approche des pratiques cliniques : l'irréductabilité psychanalytique

par Eléonore Pardo

Thèse de doctorat en Psychopathologie

Sous la direction de Michel Lapeyre.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Le malaise dans la culture donne à voir des symptômes indépendants de la structure. Le surmoi n’est plus bridé en rien et suit son injonction d’aller au terme de la jouissance, initiant en retour les déceptions et les culpabilités sans limites. De fait, dans notre société qui valorise le médiatique et le narcissisme, comment peut-on passer outre le destin pulsionnel du registre scopique ? N’est-ce pas à donner au regard un statut « d’objet », d’en faire un tenant lieu de cette fonction d’objet (a), que peuvent être spécifiées les incidences contemporaines de la société sur la subjectivité ? Tel se pose le problème, dans la mesure où la clinique doit prendre en compte le travail inconscient comme la reconnaissance du destin des pulsions. Or, parce que les pressions sociales forcent à mettre entre parenthèses la subjectivité, la plupart des approches de soins entretiennent sur ce point les ambiguïtés sur leur visée, leur procédé, leur théorie sous-jacente. Comment, par conséquent, l’éthique psychanalytique peut-elle saisir les manifestations symptomatiques proprement contemporaines sans pour autant se réduire à une quelconque psychothérapie ?

  • Titre traduit

    A question of point of view concerning the clinical practice approach : a psychoanalytic irreducibility


  • Résumé

    Cultural unrest gives to see symptoms independent of the structure. The superego is no longer held back and follows its inclinations completely, creating in return limitless disappointment and guild. In fact, given our society that emphasizes the media and narcissism, how can one go beyond instinctual destiny of the register scopic? Is it not to give the view a statute of abject, to do of them one holding place this function of object, what can be specified the contemporary incidences if the society on subjectivity? This pose the problem to the degree that the clinic should take into account the unconscious psyche as urge driven. However, because these social pressures force subjectivity to the sidelines, the majority of the clinical approach is therefore ambiguous in their design, process and underlying theory. Also, how can the psychoanalytic ethic deal with strictly contemporary symptoms without being reduced to any more psychotherapy ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (379 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 347-366

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.