Variation phonologique et cohésion dialectale en picard : vers une théorie des correspondances dialectales

par Alain Dawson

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Marc Plénat.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Au travers du cas du picard, nous explorons les mécanismes phonologiques qui assurent la cohésion dialectale d’une langue, dans le cadre de la Théorie de l’Optimalité et de la Théorie des Correspondances. L’essentiel de la recherche porte sur la palatalisation des occlusives vélaires, source d’une alternance dialectale complexe en picard. Après examen des facteurs de cohésion extralinguistiques, une première analyse OT s’appuie sur l’hypothèse de la dialectologie générative selon laquelle la cohésion dialectale est dévolue à des formes sous-jacentes communes. Cette approche se heurte cependant à certains cas d’opacité. On fait ensuite appel, dans le cadre de la Théorie des Correspondances, à un nouveau type de correspondances entre variétés en contact. La cohésion dialectale s’établit à la fois sur les plans de la perception et de la production. Cette approche est enfin testée sur un autre fait de variation en picard : l’alternance voyelle-zéro, dans une phonologie surface seule.

  • Titre traduit

    Phonological variation and dialectal cohesion in picard : towards a Theory of Dialectal Correspondence


  • Résumé

    Through the example of the Picard language I explore the phonological mechanisms which ensure dialectal cohesion within a language, in the framework of Optimality Theory and Correspondence Theory. The core part of my research deals with palatalization of velar stops, which induces a complex dialectal alternation in Picard. I first examine the extralinguistic factors of cohesion, then I propose an OT analysis based upon the hypothesis of generative dialectology: dialectal cohesion is due to the existence of common underlying forms. This approach, however, fails to explain certain cases of opacity. In the framework of Correspondence Theory, I propose a new type of correspondence between varieties in contact. Dialectal cohesion is grounded in both perception and production. I also test this approach in a surface-only phonology to solve another case of variation in Picard: vowel-zero alternation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (340 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 282-301

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.