Chercheurs, sourds et langage des signes : le travail d'un objet et de repères linguistiques : en France du 17e au 21e siècle

par Sophie Dalle

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Grossetti.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Researchers, Deaf people and Signed Language. The work of an object and linguistic marks. (In France, 17th - 21th century


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette recherche porte sur les conditions d’existence d’études linguistiques sur des langues en gestes. Les efforts d’inscription des modes de communication humaine se concentrent, à la fin du 19ème siècle, autour de langues vocales. Nous montrons ainsi que différentes voies d’insertion des langues gestuelles dans la linguistique moderne sont empruntées dans plusieurs pays. Nous étudions alors les conditions de certification à l’intérieur d’un réseau de recherche international sur cet objet. Une réflexion sur les modalités de collaboration entre sourds et scientifiques constitue la trame de cette recherche. Elle permet de questionner les formes d’existence collective des uns et des autres, et la nature de leur rapport, dans différents contextes socio-historiques. C’est à l’intérieur de ce cadre d’analyse que sont décrites les formes de construction, de présence, ou de négociation, des repères de l’Anthropologie au 19ème siècle, et de la Linguistique Générale au 20ème et 21ème siècle.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (976 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 946-976

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.