La Voz de la Caridad ou la libre expression d'une intellectuelle Concepcion Arenal

par Aurélie Pirat

Thèse de doctorat en Espagnol

Sous la direction de Solange Hibbs.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    La Voz de la Caridad or an intelectual’s freedom of speech Concepción Arenal (1820-1893)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Féministe, catholique, conservatrice ou hétérodoxe, tels sont les épithètes qui reviennent fréquemment sous la plume des critiques et qui ont contribué à faire de Concepción Arenal un mythe, figure vidée de sa substance et pétrie au gré des intérêts et des problématiques. Pourtant, derrière le mythe, se cache une réformiste sensible aux problèmes posés par la naissance d’un système politique libéral. Sa revue La Voz de la Caridad (1870-1884) est une pièce maîtresse de son œuvre. Elle témoigne de la maturité et de l’indépendance de sa réflexion et marque une réelle évolution dans la pensée, l’écriture et la vie publique des femmes. L’étude de la production journalistique de l’auteur, méconnue aujourd’hui, permet de mettre en avant l’écrivain engagé dans les débats sociaux et humanistes de la seconde moitié du dix-neuvième siècle. Nous avons voulu mettre en valeur cette figure d’une intellectuelle qui a su manier les genres et utiliser la presse à des fins clairement réformistes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (741 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 653-711. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.