Médiation et construction des territoires imaginaires des "cinéma latino-américains" : le cas des "Rencontres Cinémas d'Amérique latine de Toulouse"

par Amanda Rueda

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Robert Boure et de Pierre Molinier.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette étude se consacre à l’analyse d’un fait de communication et vise la compréhension des processus de médiation à l’oeuvre dans la construction des territoires imaginaires. En tant que lieux de diffusion d’un « cinéma autre », les festivals de cinéma français consacrés aux cinémas d’Amérique latine s’avèrent être des lieux de médiation des discours de plusieurs acteurs, tant des organisateurs que des cinéastes, tant sur le cinéma en général que sur les cinématographies qu��ils entendent servir. Ils font oeuvre de médiation dans la construction d’un territoire imaginaire « latino-américain ». La première partie met en jeu une perspective historique, nécessaire à l’approche de toute pratique artistique comme le cinéma, pour rendre compte du contexte général dans lequel s’inscrit le fait festivalier. Elle s’interroge sur la manière dont ces festivals s’inscrivent dans l’histoire des relations cinématographiques entre l’Amérique latine et la France. La deuxième partie est l’étude de cas des Rencontres Cinémas d’Amérique latine de Toulouse.

  • Titre traduit

    Mediation and construction of “latin american cinema's” imaginary lands : the case of Latin American Cinema of Toulouse Encounters


  • Résumé

    This study is devoted to the analysis of the phenomenon of communication and aims at comprehending the mediation process at work in the construction of imaginary lands. Originally conceived as a place to diffuse a “different cinema”, the French cinema festivals devoted to Latin American cinema have turned out to be places of mediation between the views of several players; organizers as well as film-makers discussing as much about cinema in general as about the kind of film-making the festivals are intending to propagate. They act as mediation in the construction of a “Latin American” imaginary land. The first part brings into play an historic perspective, necessary to the approach of all artistic practices including cinema, in order to realize the general context in which the festival-goers enroll. It speculates about a way in which these festivals register in the history of film relations between Latin America and France. The second part is the study of the occurrence of Toulouse’s Encounters of Latin American Cinema.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (451, 116 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 424-438

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Echirolles, Isère). Centre de documentation Yves de la Haye.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CINE 170 a-b
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.