La face cachée du modèle : dévolutions et disputes dans les familles de la France méridionale (XIIe siècle)

par Cynthia J. Johnson

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Benoît Cursente.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette thèse met en oeuvre une approche nouvelle visant à éclairer la parenté médiévale par une analyse les transferts de propriété qui incorpore les considérations de temps et des pratiques. Trois prémisses guident cette recherche. D'abord, ont été privilégiées les expériences vécues par la population non-noble. En second lieu, priorité a été donnée aux pratiques, ce qui a permis de mettre au jour le fait que les gens du Midi, y compris les femmes, jouissaient d'une marge de manœuvre appréciable pour choisir entre différentes façons possibles de gérer leurs affaires de propriété et de parenté. Enfin, cette thèse considère les disputes intrafamiliales comme des éléments d'un processus dans lequel les liens de parenté étaient, ou non, activés dans la pratique. Le moment du cycle familial où intervenaient les événements, la composition de la famille à ce moment précis, ont donc été examinés avec une attention particulière comme étant des facteurs qui ont déterminé les pratiques.

  • Titre traduit

    The Paradigm Revisited : devolution and disputes in the families of Occitania (XIIth century)


  • Résumé

    This thesis uses a new approach to illuminate medieval kinship by analyzing transfers of familial property in ways that incorporate concerns of timing, practice, and agency. Three premises guided the research. First, this thesis focuses on the experiences of the non-noble population. Second, this method focuses on practices, and reveals that medieval Occitanians, including women, enjoyed a significant amount of agency to choose among several ways of dealing their property and their kin. This project considers the intra-familial disputes that arose as part of a process in which kinship was activated (or not) in practice by invoking norms about kinship. Finally, this dissertation focuses on “devolution”—a term designating the long-term process of transmitting property among generations at different junctures. Considerable attention has been paid to the moment in the life-cycle of a family when events occurred and to its composition at that time, since these factors determined practices.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (618 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 520-540

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre national de la recherche scientifique. Laboratoire France méridionale et Espagne. Bibliothèque méridionale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 1167

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.