Pèlerins et pèlerinages de Compostelle dans la littérature, le théâtre et le cinéma (de Guilhem IX à La voie Lactée de Luïs Bunuel) : de l'épique au subjectif, de la recherche de la Jérusalem Céleste à la quête de soi

par Yseult Garric

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Duarte Mimoso-Ruiz.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    A travers cette étude, nous nous intéressons essentiellement à l'évolution des mentalités et, plus spécifiquement encore, à la transformation de la spiritualité à travers les siècles (depuis le Moyen Age jusqu'à nos jours) des pèlerins qui se mettent en marche sur le Camino. Grâce aux témoignages littéraires et cinématographiques, nous vérifions, dans une perspective synchronique et diachronique, de quelle façon la thématique du pèlerin en route vers Compostelle s'est transformée au cours des âges. Nous nous sommes tout d'abord efforcée de comprendre pourquoi le pèlerin se mettait en route. Les mêmes motivations animent-elles les pèlerins d'hier et ceux d'aujourd'hui ? Celui du Moyen Age allait demander un miracle, il accomplissait une pénitence ou il était mu par une cause politique. Cette dernière considération au moins n'entre pas dans les motivations du pèlerin d'aujourd'hui. D'autres l'animent, comme par exemple le simple besoin de marcher ou d'être en contact avec la nature, qui n'auraient pas seulement effleuré le jacquet du Moyen Age. Tous deux vivent le chemin comme une épreuve mais il est évident que celle-ci ne revêt pas les mêmes formes. Des dangers différents les guettent sur leur route. Les équipements modernes rendent incomparablement moins périlleuses la traversée des loca horribila comme les fleuves ou les montagnes. Il n'y a plus à redouter les bandits de grand chemin. Mais peut-être que les coquillards ou faux pèlerins sont toujours là, sous la forme des attrape-touristes, prêts à gruger le marcheur exténué. Le pèlerin d'aujourd'hui ploie sous le fardeau du sac, ses pieds ne sont pas accoutumés à couvrir de telles distances. On pressent déjà l'abîme qui sépare le pèlerin de Compostelle du Moyen Age et celui du XXIème siècle. Nous constatons pourtant qu'ils sont unis par un lien commun : leur quête spirituelle qui reste fondamentalement la même malgré des formes très différentes ; la force du chemin qui les porte et qui ne cesse de s'enrichir par la persistance de ce pèlerinage aujourd'hui en plein renouveau.

  • Titre traduit

    Pilgrims and pilgrimage to Santiago de Compostela within litterature, theatre and cinema


  • Résumé

    We aim here at giving an idea of the evolution of sprirituality through centuries since the Middle Ages. Using literary evidences and movies we wanted to find out what make pilgrimof today different from pilgrims of the Middle Ages. First and foremost we tried to understand the real motivations of pilgrims. Our first question was : Do pilgrims of today share the same ones as pilgrims of yesterday ? Pilgrims of the Middle Ages had at their time many different reasons to take the road towards Santiago de Compostela. Some where, for instance, looking for redemption, hoping a miracle whereas others did it for political reasons. But pilgrims nowdays don't walk for political reasons any more. Most of them just want to take a good walk or need to feel themselves closer to Mother Nature. However it remains a very hard challenge for all. New dangers effectively threaten them on the orad although modern equipments make now the crossing of natural obstacles, like rivers or mountains (the so-called "loca horribila"), quite easier than before. If highwaymen are not to be feared any longer, falling in with dishonest false pilgrims (people using tourist traps to dupe exhausted pilgrims) may always happen. Pilgrims of today are really quite different from pilgrims of the Middle Ages. Their feet are no more accustumed to covering so great distances. Moreover, carrying rucksacks is a real ordeal. Nevertheless they share the same spiritual quest as pilgrims of yesterday. It has just taken different forms through the centuries. Anyway that pilgrimage knows a real revival today. Its future looks so promising that we will probably see for a long time yet courageous and anonymous people following in pilgrim footsteps, marching on the road to Santiago de Compostela.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (495 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 407-442

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.