Vers une histoire de l'alchimie médiévale en Occident, du domaine de la scolastique à celui du pouvoir temporel, avec une édition critique de la Disputatio attribuée à Michel Scot

par Benjamin Fauré

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bernard Doumerc.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    The treatise of Disputatio Scoti is an additional example of an erudite alchemy in close conformity with the Scholastic philosophy. To better understand this text, we must examine the standing of alchemy within Western medieval society and present a coherent and detailed overview of this issue (existing works on this theme are often too synthetic or inconsistent). My study therefore focuses on the links between alchemy and the Scholastic philosophy as viewed by scholars and philosophers. After presenting the historical and economic context in which the questions for producing gold artificially and discovering a long-life elixir arose, I highlight the known connections between the lay and ecclesiastic princes and alchemy. The third part of my thesis deals with a comment and a critical edition of the Disputatio, wrongly ascribed to Michel Scot.

  • Titre traduit

    Toward a history of medieval alchemy in the West from the Scholastic philosophy to temporal power, with a critical edition of Diputatio ascribed to Michel Scot


  • Résumé

    Le traité de la Disputatio Scoti est un exemple supplémentaire d'alchimie savante proche de la scolastique. Afin de mieux comprendre ce texte, il était nécessaire de considérer la place de l'alchimie dans la société médiévale occidentale et de donner une vue d'ensemble cohérente et détaillée de la question (les travaux existant sur ce thème sont bien souvent synthétiques et manquent d'unité). Mon étude est donc tout d'abord consacrée aux relations de l'alchimie avec la scolastique et traite plus largement des opinions sur cet art exprimées par les savants et les philosophes. Tout en présentant les contextes historiques et économiques durant lesquels se posent les questions de la fabrication de l'or artificiel et d'un élixir de longue vie, je décris ensuite les rapports connus entretenus par les princes laïques et ecclésiastiques avec l'alchimie. Une troisième partie traite de la Disputatio faussement imputée à Michel Scot, en propose un commentaire et une édition critique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 60-635

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.