Contribution sociolinguistique à la perception phonétique des sons du français par des italophones

par Magali Boureux Mastella

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Michel Billières et de Lucia Colombo.

Soutenue en 2006

à Toulouse 2 en cotutelle avec Padoue .


  • Résumé

    A l'heure où les échanges internationaux requièrent une compétence orale toujours plus active et efficace en langue étrangère, il s'avère crucial de définir le contexte dans lequel évoluent les apprenants afin de leur proposer l'enseignement le plus adapté à leur personnalité et à leurs besoins communicatifs. Notre recherche, volontairement pluridisciplinaire, s'inscrit dans une optique didactique en vue de l'enseignement du Français Langue Etrangère (FLE) pour des publics d'adultes italiens. Elle a pour objectif d'étudier l'influence de la situation socioculturelle et linguistique d'une Italie encore très dialectophone, sur les compétences métaphonologiques en langue maternelle et sur l'aptitude de répétition phonétique d'énoncés en langue française. Par le biais d'un questionnaire écrit et deux tests oraux ont été étudiées la perception des langues sur les plans linguistique, esthétique et en tant qu'objet de communication sociale, la compétence métaphonologique et la perception phonétique de 48 sujets adultes provenant de deux villes très dialectophones (Padoue et Naples) et distribués en fonction de leur utilisation et de leur revendication du dialecte et de leur expérience en langue française. Les trois variables qui distinguaient les sujets (a-origine géographique ; b-profil linguistique ; c-expérience en français) ont permis de vérifier des hypothèses conséquentes : a- la perception personnelle et sociale, ainsi que la compétence varient en fonction de la provenance géographique ; b- la compétence métaphonologique et l'aptitude de répétition sont inférieures chez les plurilingues qui sont plus attachés à leur langue régionale ; c- la qualité des répétitions d'énoncés français est différenciée par l'expérience des sujets dans cette langue, bien que le soin apporté au test métaphonologique soit stable entre les groupes. Ces observations paraissent ouvrir des perspectives intéressantes, à la fois pour la méthodologie d'investigation pluridisciplinaire et pour la prise en considération, dans la didactique de l'enseignement des langues, de la personnalité des étudiants en tant qu'êtres communiquants et acteurs sociaux (Charaudeau, 1983).

  • Titre traduit

    Sociolinguistic contribution to phonetic perception of French sounds by Italian speakers


  • Résumé

    Nowadays the importance of international relationships has increased considerably. In order to reach a better competence in oral production, it is important to specify precisely the context in which the learner evolves. In this way, the teacher can propose the most suitable training taking into consideration the personality and the communication needs of each student. Our multidisciplinary research is dedicated to the didactical aspect of Français Langue Etrangère (French as Foreign Language) taught to adult Italian students. The purpose is to assess the influence of socio-cultural and linguistic situations on metaphonologic competences, both in mother tongue and in the capability of repeating phonetically French sentences. In Italy, in fact, there is still a wide variety of dialects and this environment influences the oral production. Forty-eight adults were asked to complete a written open-ended questionnaire and were subjected to two tests of oral production. Collected data was used to study how languages were perceived from linguistic and aesthetic points of view, and as a tool for social communication; oral tests evaluated the metaphonologic competence and the phonetic perception. Subjects came from the cities of Padua and Naples, where the influence of dialect is easily perceivable, and were chosen depending on their use of dialect, their attitude towards it and their experience with the French language. The three variables used to classify the subjects (a-geographical origin, b-linguistic profile, c-experience in French) led to confirmation of the following hypothesis: a – personal and social perception, as well as the individual competence, show a variation depending on the geographical origin ; b – plurilingual subjects with more affection for their regional language show a worse metaphonologic competence and ability of repetition ; c – the quality of French sentence repetitions relates to the individual experience in French, whereas the metaphonologic care in execution was similar among the different groups. These observations lead to interesting prospects, both for the methodology of pluridisciplinary investigation and for the awareness that in the didactic activity concerning foreign languages the learner is to be considered a “communicating being and social actor” (Charaudeau, 1983).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (449 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 365-375

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.