Opérateurs syntaxiques pour le changement de croyances basés sur la représentation en formes normales premières

par Jerusa Marchi

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Christophe Sibertin-Blanc et de Guilherme Bittencourt.

Soutenue en 2006

à Toulouse 1 en cotutelle avec l'Universidade Federal de Santa Catarina (Brésil) .


  • Résumé

    L'étude du changement des croyances consiste en l'étude de méthodes permettant l'incorporation d'une information nouvelle à un ensemble initial de croyances. Ces méthodes ont pour objectifs principaux de s'assurer que la base obtenue soit cohérente et que la base originale ait été soumise à un nombre minimal de changements. Formellement, la notion de changement minimal est décrit par un critère de proximité entre des bases de croyances représenté par une distance entre les modèles des bases. Ce critère est utilisé par les méthodes de révision des croyances et de mise-à-jour des croyances. Ce travail présente une version syntaxique des opérateurs de Dalal, Forbus et Winslett pour le changement des croyances. Les opérateurs proposés nécessitent une représentation des bases de croyances sous la forme d'impliquants premiers et d'impliqués premiers. Nous montrons que les versions syntaxiques proposés sont strictement équivalentes à ces opérateurs usuels. Le travail propose aussi deux nouveaux opérateurs syntaxiques de changement de croyances basés sur une définition différente de la notion de changement minimal. Le nouveau critère de minimalité proposé est défini par la relation "holographique" entre les littéraux apparaissant dans une forme première et leur usage dans l'autre forme première, c'est-à-dire dans les clauses et termes. Cette nouvelle aproche permet de créer un contexte pour les libéraux qui ensuite pose en de nouveaux termes le changement de croyances. Nous montrons que cette nouvelle notio de minimalité produit des changements plus pertinents et plus minimaux dans les bases de croyances que la notion usuelle de distance minimale.

  • Titre traduit

    Syntactical operators to belief change based on prime normal forms representation


  • Résumé

    Studying Belief change mainly consists of the elaboration of methods which allow to incorporate new information in a belief set. The aim of these methods is to ensure that the resulting belief is consistent and that the initial belief set has changed in a minimal way. Formally, the notion of minimal change is represented by a closeness criterion based on distance between the models of the belief sets. This criterion is widely use in the Belief Revision and Belief Update areas. In this work we present a syntactic version of the Dalal, Winslett and Forbus beleif change operators. The proposed operators are based on a specific representation of belief set. Namely beliefs has to be represented using Prime Implicants and Prime Implicates notation. In this work, we show that we can express Dalal, Winslett and Forbus methods in a syntactic way. In this work, we also proposed two new syntactic belief change operators which are based on a new definition of minimal change. This new notion of minimal change is based on of an "holographic"relation between the two representations : the prime implicants and the prime implicates. We associate to each literal that appear in the prime implicates the set of prime implicated in which they also appear. This representation allows to rephrase the notion of minimal change in terms of propositional symbols and their use. We show that this new minimal unit of change leads to more relevant change in belief sets than the Dalal distance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (16-XV-112 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 99-112

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1001-2006-25
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.