La structuration d'un État malgache au XIXe siècle : de l'apogée du royaume merina à la mise en place du protectorat français

par Axelle François

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de André Cabanis.

Soutenue en 2007

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Après s'être imposés comme tribu dominante à Madagascar, les Merina ont su instaurer envers les pays européens, une politique d'équilibre, qui leur a permis de conserver une certaine indépendance et ce, jusqu'à l'action ultime de colonisation des français, qui marque la fin de la monarchie merina. Les Merina ont su tenir en échec, et ce pendant de longues années, les prétentions colonialistes françaises. La persévérance de la Cour d'Imerina et la politique intransigeante de son gouvernement, ont été les principaux atouts de la population malgache. Néanmoins, face à la détermination française et dépourvue de l'aide de son fidèle allié qu'était l'Angleterre, Madagascar a été contraint d'accepter l'instauration officielle d'un protectorat, en 1895. Cette victoire a été le prix de nombreuses années de lutte au cours desquelles les Français n'ont cessé de modifier et d'adapter leur politique afin de s'imposer face à un peuple malgache, enclin à défendre la terre sacrée de ses ancêtres contre toute ingérence étrangère.

  • Titre traduit

    ˜The œstructuring of the Malagasy State in the XIXe century : from the height of the Merina Kingdom to the establishment of the French protectorate


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    After having imposed themselves as the dominant tribe in Madagascar, the Merina were able to establish a political stability towards the European countries. This enabled them to maintain a certain independence until the ultimate action of the French colonization, which marks the end of the Merina monarchy. During many years, the Merina were able to hold the French colonialist claim in check. The perseverance of the court of Imerina and its intransigent government policy, were the principal assets of the Malagasy populaiton. Nevertheless, facing the determination of the French and deprived of the support of its faithful allied which was England, Madagascar was compelled to accept, in 1895, the official protectorate introduction. This victory was the cost of many years of fight during which the French did not stop modifying and adapting their policy in order to impose themselves towards the Malagasy people who were inclined to defend the crowned ground of their ancestors against any foreign interference.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (552 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 529-538

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1001-2007-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.