Durée et métaphysique : la conception bergsonienne de la métaphysique

par Hyun Soo Jo

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Luc Petit.

  • Titre traduit

    Duration and metaphysics : Bergson's conception of the metaphysics


  • Résumé

    Ma thèse a pour objet d’examiner comment Bergson comprend la tâche de la métaphysique. Selon lui, la science positive se détourne systèmatiquement du temps : sa « positivité » est possible quand elle spatialise tout ce qu’elle considère. Donc Bergson attribue à la métaphysique la tâche de restituer le temps à la réalité et de voir toutes choses sub specie durationis. « Durée » est le concept qu’il a créé pour décrire comment la réalité se voit sub specie durationis. La supériorité que Bergson accorde à la métaphysique par rapport à la science positive vient de ce que le temps est l’étoffe vraie de la réalité, dont les manifestations superficielles seules font l’effet de constituer les propriétés de l’espace qui seuls sont à la portée de la science positive. La conception bergsonienne de la métaphysique vient donc de sa conception de la relation entre le temps et l’espace : selon lui, l’espace est la limite idéale vers laquelle la détente de la tension constitutive de la durée du temps tend sans pourtant jamais y arriver complètement. C’est avec cette conception originale qu’il a du temps et de l’espace que Bergson se confronte avec la théorie de la Relativité. La philosophie de Bergson est-elle conciliable avec la théorie de la Relativité ?


  • Résumé

    The principle aim of my work is to examine what is the mission that Bergson attribute to the metaphysics. According to Bergson, the positive science eliminate systematically the effets of the time from the world : its « positivity » comes from that it spatialize all that it touche. So Bergson attribue to the metaphysics the mission of restoring the time to the reality and of seeing all things sub specie durationis. « Duration » is the concept that Bergon has created for describing the radical changement that this restoration of the time to the world bring to our vision of the world. Bergson admit that the metaphysics is superior to the positive science because, according to him, it is the time that is the reel fabric of the reality and the properties of the space that are within the reach of the positive science are the manifestations superficiels of the time. So Bergson’s conception of the metaphysics comes from his conception of the relation between the time and the space. With his own conception of the time and of the space, Bergson tries to criticize Einstein’s conception of them. Is Bergson’s philosophy conciliable with the theory of the Relativity ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (299 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 295-297

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.