Les lycéens et les études supérieures, propriétés sociales et rapports différenciés : (enquêtes Alsace)

par Carole Schorlé

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Bernard Michon.

Soutenue en 2006

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Pour la grande majorité des lycéens, la jeunesse débutera par une période estudiantine. Cette thèse traite, en Alsace, des rapports de ces multiples individus à l’espace des formations supérieures. Elle analyse leurs représentations et leurs attentes, c’est-à-dire leurs idéaux en matière d’études, et leurs vœux d’orientation. Les résultats statistiques d’une enquête régionale par questionnaire et les données qualitatives recueillies lors d’entretiens répétés auprès d’un petit groupe d’élèves, montrent surtout que, bien que le système scolaire ait connu certaines évolutions, a priori susceptibles de réduire les inégalités sociales, l’origine de chacun, notamment dans ses dimensions culturelles et sexuelles, continue de fortement conditionner les perceptions et les pratiques en termes de scolarisation supérieure. Les exceptions pouvant apparaître au niveau individuel suffisent trop rarement à modifier les rapports sociaux de domination. En globalité, la reproduction sociale demeure.

  • Titre traduit

    High-school pupils and higher studies, social properties and differentiated relationships : (inquiries Alsace)


  • Résumé

    For the great majority of the high-school pupils, the youth will begin with a period of study. This thesis treats, in Alsace, the relationships of these many individuals to the space of the higher education. At the same time, it analyzes their means and their expectations, i. E. Their ideals as regards the studies, and their wish of the studies they would choose. The statistical result of a regional inquiry by questionnaires and the collected qualitative data in repeated interviews with a small group of pupils, show that the origin of each one, in particular in its cultural an sexual dimensions, continues to strongly condition the perceptions and the practices in terms of higher studies, although the school system knew some evolutions, a priori likely to reduce the social inequalities. The exceptions being able to appear on the individual level are too seldom modifying the social domination relationships. Globally, the social reproduction remains.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (392 f., 527 f., 244 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. 1, f.379-391

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2006,1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.