L'Interculturalité en France : analyse diachronique des discours théoriques et étude synchronique des pratiques scolaires

par Eric Jean-Marie Bailblé

Thèse de doctorat en Sciences du langage. Linguistique, informatique, phonétique

Sous la direction de Laurent Masegeta Kashema Bin Muzigwa.

Soutenue en 2006

à l'Université Marc Bloch (Strasbourg) .

  • Titre traduit

    Historical and present day analysis of the French cross cultural issues through the French schooling system


  • Résumé

    Une histoire des discours de l'interculturalité se donne pour objectif de rendre compte des modes contradictoires et concurrentiels d'appréhension de leur environnement par leurs acteurs. Ces discours en représentations, ce sont les trames symboliques et discursivres qui forment le socle de l'intersubjectivité entre le social et le politique. Il y a souvent opposition entre les deux. Les désirs humanistes de l'interculturalité et la réalité française post coloniale souvent se heurtent. ( cf. Loi polémique du 23 avril 2005 ). Et l'on postulera que ces discours sont aussi le lieu de formation d'une réalité sociale, à savoir ici la création d'une pensée au moins multiculturaliste. Mais qu'en est –il alors des situations de contacts entre ces périodiques, lorsque leurs auteurs les diffusent à destination de sociétés où ils sont perçus comme exogènes ? Comment un cadre donné de représentation peut il être opératoire au sein d'une culture qui n'est pas celle de son énonciation originelle ? La problématique de la diffusion d'une idéologie telle que l'interculturalité, comprise comme des discours de localisation historique et identitaire des auteurs et groupements politiques, serait ainsi liée à un jeu de circulation et de confrontation de réalités antagonistes dont les relations provoquent en leur sein le conflit. En effet, c'est lors du contact entre des discours de l'interculturalité avec la réalité éducative du système français que se confirme ou se brise l'accord intersubjectif d'une communauté de réflexions théoriques qui se partage depuis le début des années 1970 une réalité ou du moins un sens social de l'interculturalité. C'est ce que l'on tente de démontrer dans cette recherche, à l'aide d'archives localisées au CIEP de Sèvres, archives spécialisées sur l'enseignement du FLE. L'analyse de ces périodiques nous a permis d'atteindre des données empiriques variées liées à l'interculturalité. C'est pourquoi, dans une seconde partie, nous analyserons différentes pratiques interculturelles vécues au sein du système scolaire français. C'est donc deux analyses qui sont proposées ici : diachronique et synchronique.


  • Résumé

    It is the aim of a historical analysis of the cross cultural issues connected in France to state the contradictory and competing ways actors comprehend their environment. These speeches are symbolic grids upon which intersubjectivity between social and political issues, is founded. Humanistic whishes seemed so often in conflict of post-empire thinking of France. ( eg, Law of the 23 april 2005, current burning issue). When a community agrees over the final meaning of all objects and events it is faced with, it will be assumed that speeches are the shaping ground of social reality, namely multicultural issues. But what about the situations when some linguistic reviews are spreading articles to society which felt these articles as alien? How a given frame of representations can be operating within a society that is not its original enonciator? The problem of the circulation of cross cultural issue, seen as discourses of historical localisation and identificationod actorsand political groups, would thus be linked to the interplay and confrontation of conflicting realities in whose relation alterity arises. When indeed conflicting speeches of cross cultural issues and social reality of the French schooling system come into contact, a community's intersubjective of agreement sharing by linguists since seventhies is either confirmed or broken. This is what this study tries to demonstrate, supported by various archives which are located in CIEP (International Center of Pedagogical Studies) de Sèvres, close to Paris. This center is very well known in France as the main pedagogical center for teaching french as foreign language. The analysis of these archives (mainely linguistic reviews) would be the way to reach our aim, namely spotlighting facts conected to cross cultural issues in France since the last thirty years. In the second part of our study, we will spotlight cross cultural practices included into of French schooling system. Historical and synchronical analysis of cross cultural issues will be the core of this PHD.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (260, 82,53 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 194-243. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2006,1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.