Recherche sur les couronnes royales en Egypte ancienne

par Amélie L'Amoulen

Thèse de doctorat en Sciences de l'Antiquité

Sous la direction de Claude Traunecker.

Soutenue en 2006

à l'Université Marc Bloch (Strasbourg) .

  • Titre traduit

    Research about the royal crowns in Ancient Egypt


  • Résumé

    Les couronnes royales de l'Égypte pharaonique sont étudiées dans leurs représentations planes et en ronde-bosse, ainsi que dans les textes, depuis leurs origines jusqu'à l'époque gréco-romaine. L'étude porte sur leurs évolutions formelles, leur transposition comme signes hiéroglyphiques, les contextes royaux de leurs emplois, et les liens entre elles. Les contenus religieux et les rapports divins de l'objet sont également abordés. Une première approche présente l'iconographie et l'écriture égyptiennes, puis les couronnes dans ces domaines (Ier chapitre). L'analyse porte ensuite sur chaque couronne en détail, présentée et commentée, accompagnée d'un catalogue chronologique (IIème chapitre). Les principales couronnes du pharaon sont la couronne rouge, la couronne blanche, la double couronne sékhemty, le khéperech, l'afnet, le némès, et des bandeaux-diadèmes. Une synthèse aborde des points particuliers relatifs aux couronnes, tels que leur place dans le cadre de l'intronisation et dans le culte, ou dans les illustrations funéraires, comme objet protecteur et personnification divine (IIIème chapitre). Enfin, les questions concernant la réalité des couronnes pharaoniques, inconnues dans l'archéologie, amènent au problème de leur fabrication, leur transmission ou leur renouvellement, et leur disparition.


  • Résumé

    The royal crowns of pharaonic Egypt are studied in their planes and volumes representations, and thus in the texts, since their origins till the end of graeco-romain period. The studie look at their formals evolutions, their hieroglyphics values, their royals contexts, and the relations between them. The religious contents and divines links of the object are also considered. A first approach present the egyptian iconography and script, and then the crowns in these fields (Ist chapter). The analysis is secondly concentrate on each crown in detail, presented and commentated, with a chronological catalogue (IInd chapter). The mains crowns of the pharaoh are the red crown, the white crown, the sekhemty double crown, the kheperech, the afnet, the nemes, and the headbands-diadems. A synthesis tackle particuliars points about the crowns, like their place in the context of intronisation and in the cult, or in the funerary illustrations, as protective object and divine personification (IIIrd chapter). At last, the questions concerning the reality of the pharaonics crowns, unknown in the archaeology, lead to the probleme of their manufacture, their transmission or renewal, and their disappearance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (XX-955 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 897-932. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2006,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2006,2
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Maison Interuniversitaire des sciences de l'homme Alsace.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Th, Lam A, 1-3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.