Modélisation cinématique de la rupture sismique : Approche détaillée du séisme de Kokoxili (14 Novembre 2001), approche globale appliquée aux séismes intermédiaires et profonds

par Audrey Tocheport

Thèse de doctorat en Géophysique

Sous la direction de Luis Rivera.

Soutenue en 2006

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l'étude cinématique de la source sismique d'événements majeurs à partir d'ondes de volume télésismiques. Deux approches ont été utilisées pour retrouver les paramètres à la source. Une première s'intéresse à imager finement la rupture du séisme de Kokoxili, 14 nov. 2001 Mw=7. 8, par la modélisation des formes d'ondes. Nous regardons particulièrement la phase d'initiation de la rupture à l'ouest où la géométrie des failles est plus complexe qu'à l'est. Dans une deuxième approche, nous développons une méthode rapide d'estimation des paramètres à la source (fonction source,moment sismique,tenseur de moment,énergie radiée) appliquée aux séismes profonds. Basée sur une analyse simple des formes d'ondes P, pP et S, elle s'affranchit de leur modélisation. Cette méthode a été appliquée à tous les séismes de Mw>6,5, profondeur>100 km sur la période 1990-2006. Les résultats de cette première étape sont ensuite réutilisés afin de déterminer la finitude spatiale de la source.

  • Titre traduit

    Kinematic modeling of seismic rupture : Detailed approach of the Kokoxili earthquake (14 November 2001), global approach applied to intermediate and deep earthquakes


  • Résumé

    This thesis is about the kinematic study of seismic source of major events from teleseismic bodywaves. Two approaches have been used to recover the main source parameters. A first approach consists in imaging in detail the rupture caused by the Mw=7. 8 14 november 2001 Kokoxili earthquake by modeling bodywaves. We are in particular interested in understanding the initial phase of the rupture in the west around the epicentral area where fault geometry is more complex than in the east. In a second approach, we develop a fast new method for estimating source parameters of deep earthquakes (source time function, seismic moment, moment tensor, radiated energy). It is based on a simple analysis of P, pP and S waveforms recorded at teleseismic distances and avoids their modeling. This method has been applied to events having a Mw > 6,5 and deeper than 100 km during period 1990-2006. The results of this first step are then used to recover information about the spatial finiteness of the source.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 179-191

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre. Bibliothèque de Géophysique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06-TOCHEPORT
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.