Approche multi-risques en milieu urbain : Le cas des risques sismiques et technologiques dans l'agglomération de Mulhouse (Haut-Rhin)

par Elise Beck

Thèse de doctorat en Géographie et sciences de la Terre et de l'univers

Sous la direction de Christiane Weber et de Michel Granet.

Soutenue en 2006

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le risque, sujet d’étude pluri-disciplinaire, fait l’objet de nombreux travaux. Pendant longtemps, il a été considéré sous l’angle du phénomène dangereux, l’aléa, et ce n’est qu’au milieu du XXe siècle que des chercheurs et la société se sont davantage intéressés à la vulnérabilité des éléments exposés. Malgré la multiplicité des études sur les risques, peu d’entre elles adoptent une démarche multi-risques. Pourtant, il est nécessaire de prendre en compte les risques dans une démarche globale, tant les possibilités d’effets dominos sont nombreuses. Dans le cadre de cette thèse, nous développons une approche intégrée multi-risques en milieu urbain, appliquée aux risques sismique et technologiques dans l’agglomération de Mulhouse (Haut-Rhin). La méthodologie s’articule en deux phases : l’évaluation des aléas, des vulnérabilités et des risques, avec estimation des effets de site, caractérisation de l’aléa technologique en tenant compte d’un effet cumulatif des scénarios d’accidents, évaluation de la vulnérabilité physique et fonctionnelle des bâtiments et de la vulnérabilité de la population ; la simulation d’un séisme majeur afin d’identifier les réactions en chaîne. L’ensemble des données est intégré dans un système d’information géographique, qui peut constituer un outil d’aide à la décision à destination des autorités en charge de la prévention des risques. Les résultats montrent 1/ des effets de site sur la totalité de la région étudiée ; 2/ des accélérations atteignant 0. 25 g dans l’agglomération mulhousienne dans le cas d’un séisme MW = 6. 0 sur la faille d’Illfurth ; 3/ un aléa technologique concernant la moitié de la région étudiée ; 4/ une faible représentation cognitive des risques par la population ; 5/ des interactions potentielles entre risque sismique et technologiques sur l’un des sites industriels sensibles ; 6/ de nombreuses interactions potentielles entre risques technologiques dans les deux secteurs étudiés.

  • Titre traduit

    Multi-risk approach in an urban area : The case of seismic and technological risks in the area of Mulhouse (Haut-Rhin, France)


  • Résumé

    Various disciplines have focused on risk for many years. For a long time, risk has been analysed mainly through its dangerous component, hazard. It is only in middle of the XXth century that researchers have taken an interest in the study of the vulnerability of exposed elements. Among the multiple studies of risks, only a few of them deal with a multi-risks approach. However, it is necessary to consider risks in a global approach, as the chances of observing “dominos effects” are high. In this research, we develop a multi-risks and integrated approach to study the interactions between seismic and technological risks, considering both the hazard and the vulnerability of the exposed elements. This methodology is then applied to the urban area of Mulhouse (Haut-Rhin, France). The methodology follows two steps: 1: evaluation of hazards, vulnerability and risks, i. E. Evaluation of site effects, characterization of technological hazard by taking into account the cumulative effects of different scenarios, evaluation of physical and functional vulnerability of buildings and vulnerability of people. The objective of the second step is to simulate an important earthquake (MW = 6. 0) in order to identify the potential interactions between both risks. All the data are then integrated into a GIS, which tends to be a decision support system for the authorities in charge of the prevention of risks through urban planning and crisis management. The results show 1/ site effects all over the studied area; 2/ accelerations reaching 0. 25 g in the urban area of Mulhouse, according to a MW = 6. 0 earthquake simulated on the Illfurth fault; 3/ technological hazard affecting half of the studied area; 4/ a low cognitive representation of risks by the population; 5/ potential interactions between seismic and technological risks on one of the two industrial sites; 6/ many potential interactions between technological risks on both sites.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (282 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 217-231

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de géographie alpine. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2006 BEC
  • Bibliothèque : Université de strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de Géographie et d'Aménagement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06-BECK

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2377
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.