Vente en ligne et vente en magasin : entre concurrence et complémentarité

par Hassan Azdimousa

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jacques Thépot.

Soutenue en 2006

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif d'évaluer l'impact de l'émergence de la vente en ligne sur la concurrence entre les canaux de distribution au détail. Notre recherche étudie les répercussions de l'ajout d'Internet comme canal de vente important sur la structure des marchés, les stratégies de fixation des prix et la dispersion de ces derniers. Dans un premier temps, cette étude nous montre que les prix en ligne ne sont pas systématiquement plus attractifs que les prix en magasin ; la concurrence sur les marchés électroniques est plus intense et les magasins connaissent des difficultés à résister à la nouvelle concurrence. Ainsi, ce travail propose une mesure de la menace de la vente en ligne pour la survie de la vente en magasin. D'autre part, la thèse étudie l'impact de la notoriété des vendeurs et l'influence de l'utilisation des moteurs de comparaison de prix en ligne sur la concurrence entre des canaux mixtes de vente au détail. Lorsque la proportion de consommateurs sensibles aux variations de prix devient plus importante, la vente en magasin a plus de difficultés à coexister avec les sites de vente en ligne peu connus en comparaison avec ceux qui ont plus de notoriété. L'augmentation de l'utilisation de moteurs de comparaison de prix a comme principal effet de réduire la dispersion des prix entre la vente en ligne et la vente en magasin. En fin, l'émergence de distributeurs en ligne multicanaux possédant magasins traditionnels et site Internet offre dans cette thèse un nouveau sujet de recherche. Nous observons qu'une stratégie de non-dissociation entre les deux formes de commerce profite à la vente la moins compétitive. Cette stratégie est par conséquent une mesure permettant au vendeur multicanaux d'éviter tout risque éventuel de cannibalisation interne.

  • Titre traduit

    On-line versus off-line sales : between competition and complementarity


  • Résumé

    This thesis has for objective to assess the impact of the emergence of the on-line sale on the competition between channels of distribution to the retail. Our research we study the impact of Internet as new distribution channel on the market structure, on pricing strategies and on dispersion of the latter. First, this work shows that the on-line prices are not systematically more attractive that the off-line prices; that competition on electronic markets is more intense and those shops have more difficulties to fight in the new structure. So, this work proposes a measure of the thread of the on-line sale for the survival of the off-line sale. In addition, the thesis studies the impact of the notoriety vendors and the influences of the use comparison engines for on-line prices on the competition between mixed distribution channels. When the proportion of price sensitive consumers increases, the off-line sale is more threaten by unknown on-line sale sites than by famous ones. The main effect of the increase of the use of price comparison engines is to reduce the price dispersion between on-line and off-line sales. Finally, we study on-line multichannel distributors running both traditional shops and Internet sites. We observe that a non-dissociation strategy between the two selling modes favours the less competitive one. This strategy is therefore a mean for multichanel sellers to avoid any possible risk of intern competition.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 196-203

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Pôle Européen de Gestion et d'Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2006/AZD
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.